Tim Cook va-t-il faire honneur à Steve Jobs en retournant sa veste au sujet de la musique en streaming ? Ce pourrait bien être le cas dès la semaine prochaine alors que longtemps les patrons d’Apple ont martelé que les utilisateurs voulaient posséder et donc acheter leur musique et pas la louer au travers d’un service de diffusion à la demande comme chez Spotify ou Deezer. Mais dans le monde, comme en France, les services de streaming explosent tandis que les magasins de vente de musique en ligne voient leurs ventes stagner (voir France : Explosion du streaming, Apple absente). Les téléchargements sur iTunes ont d’ailleurs baissé sur 2013 pour la première fois depuis le lancement de l’iTunes Music Store en 2003.

Selon le Financial Time, qui n’est pas le premier DigiTimes venu, avec des sources qu’on espère solides, Apple serait en phase avancée de négociation pour le rachat de la société Beats dont vous avez sûrement déjà du voir un casque sur les oreilles d’un passant.

beats_casques

La société Beats est donc une société et une marque de casques audio, d’écouteurs et de haut-parleurs créée par le rappeur américain Dr. Dre et Jimmy Iovine en 2008. La société sous-traitait à la société Monster Cable la fabrication de ses produits jusqu’à 2012 avant de décider de s’en charger par elle-même.

Mais Beats, c’est également un service de streaming appelé Beats Music, racheté à la société MOG pour 10 à 16 millions de dollars en 2013, et lancé en janvier dernier. Le service permet d’écouter de la musique diffusée depuis les serveurs de Beats ou stockés sur les téléphones ou tablettes iOS, Windows Phone ou Android tant que l’abonnement mensuel de 9,99$ est payé par l’utilisateur.

De premiers retours non-officiels laissaient penser que le nombre de souscripteurs n’était pas à la hauteur des attentes et en tout cas en dessous du million d’utilisateurs malgré une application qui a longtemps plané dans les sommets du top des applications sur l’App Store et une grosse campagne marketing avec en point d’orgue, la diffusion à prix d’or, d’une publicité lors de la dernière finale SuperBowl aux États-Unis.

beats_streaming

Le prix évoqué par le Financial Times pour le rachat est de 3,2 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus grosse acquisition d’Apple de tous les temps, la société préférant acheter au coup par coup de petites et moyennes société à fort potentiel. À ce prix, ce serait aussi une forte prime aux actionnaires de Beats si on rapporte la somme aux dernières levées de fonds qui la valorisait plutôt autour du milliard et demi de dollars. Mais pas de souci pour Apple qui possède plus de 100 milliards de dollars en banque malgré les récents emprunts de quelques dizaines de milliards de dollars.

L’achat pourrait être annoncé dès le début de la semaine prochaine, même si tous les détails ne sont pas encore réglés et que le projet peut toujours tomber à l’eau. Surtout maintenant que les négociations sont publiques, ce qui ne va pas manquer de faire monter la pression si l’information s’avère.

Apple in talks for $3.2bn Beats deal – Contenu anglais

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.