C’est une jeune société munichoise, tado° dont nous devrions pas mal entendre parler. Lancée en 2012, adossée à de solides investisseurs, l’entreprise a lancé un thermostat intelligent, nommé également tado°, et s’intéresse maintenant aux climatiseurs, avec tado° Cooling, le premier produit de la marque qui intégrera HomeKit, l’API d’Apple qui veut normaliser la communication entre « l’internet des objets » et le monde iOS.

Le tado° Cooling sera vendu 99 €, tandis que le système pour le chauffage, tado° est vendu 299 €, ou 8,25 €/mois. Sa particularité est de décharger l’utilisateur de toute programmation et d’essayer de fonctionner de manière autonome, en utilisant nos iPhone comme moyen de localisation et de communication.

La société est en concurrence frontale avec NEST, en Grande-Bretagne. Ses produits sont déjà distribués dans ce pays, ainsi qu’en Allemagne, Autriche et Suisse, zone que tado° compte étendre au reste de l’Europe rapidement. La France, pour l’heure, ne fait l’objet que de petits efforts marketing. Nous avons pu rencontrer Leopold v. Bismarck, l’un des trois responsables exécutifs de cette jeune pousse qui nous présente en détail sa solution et répond à nos questions.

capture_d_ecran_2014-06-11_a_16.50.16

Le chaud, le froid

tado° sera votre premier produit HomeKit, pourquoi ce choix technologique ?

Nous avons été fortement séduits pas les annonces d’Apple autour de HomeKit, que nous voyons comme le standard permettant aux entreprises tierces d’intégrer des fonctionnalités natives d’iOS, comme la commande vocale avec Siri, ou l’authentification avec Touch ID. C’est pour le moment la seule technologie de ce genre disponible, mais nous ne doutons pas que Google propose quelque chose dans ce domaine rapidement. La concurrence est forte, et ça a du bon.

Concrètement, qu’apportera HomeKit à un appareil de régulation des climatiseurs ?

C’est encore tôt pour arrêter une liste de fonctionnalités. Apple vient tout juste de dévoiler HomeKit, que nos ingénieurs étudient avec attention. Mais on peut déjà penser à des utilisations, comme par exemple simplement annoncer à Siri qu’on va se coucher, et automatiquement la climatisation des pièces de vie baisse d’intensité. On peut également penser à des utilisations de Touch ID, le système de reconnaissance d’empreinte, pour, par exemple, abaisser temporairement la température d’une pièce. Tous les scénarios sont envisageables.

img-2.php

Ta chaudière te connait

Au delà de HomeKit, vous utilisez déjà les appareils iOS pour localiser les habitants de la maison, par quel procédé ?

C’est exact. Cette fonction n’est proposée que sur notre tado° Cooling ; nous pouvons utiliser les iPhone comme iBeacons, ces bornes bluetooth 4.0 basse énergie, pour déterminer qui est présent dans la maison. Nous pouvons aussi utiliser un système de positionnement pour déterminer quand vous quittez votre travail, et ajuster la température en conséquence.

Vous proposez également un autre appareil tado°, mais pour le chauffage. Comment fonctionne-t-il ?

À l’identique du tado° Cooling. Mais il est un peu plus complexe. Le Cooling prend la place de la télécommande du climatiseur. Il n’a pas besoin d’y être connecté, et se contente d’être branché sur le routeur de la maison pour communiquer avec l’internet. Notre thermostat intelligent, lui, peut se composer de trois pièces : le thermostat, qu’on place dans la pièce de vie, le module radio qui communique avec la chaudière, et le module internet branché au routeur.

img-1.php

Sorti de cette différence, les deux produits adoptent une approche similaire : ils sont autonomes et ne sont pas de simples télécommandes de nos appareils, mais des dispositifs intelligents, pour réduire la consommation d’énergie tout en maximisant l’efficacité des appareils.

La maison en équation

Comment faites vous ça, dans le détail ?

Nous avons inventé un superbe algorithme qui met nos maisons en équations. Le système de chauffage, par exemple, étudie la propagation de la chaleur, l’efficacité et les particularités du système de chauffage – chauffe-t-il vite, ou pas par exemple – et même le comportement énergétique de la maison que nous modélisons. Avec cette carte de la maison et de ses appareils, nous disposons d’une bonne base pour optimiser le chauffage. Mais nous allons plus loin. Nous consultons automatiquement les informations météorologiques pour adapter le fonctionnement de l’installation. Pour illustrer, imaginez que la météo annonce du plein soleil pour une partie de l’après midi, en hiver. Nous pouvons utiliser cette information pour réduire la montée de température en fin de matinée, et maximiser l’apport de la phase de soleil.

Quelles économies attendre de vos appareils ?

Notre système de régulation de chauffage permet d’économiser, en moyenne, 26 % d’énergie, chiffre qui a été mesuré par un institut indépendant. Les performances sont meilleures avec le tado° Cooling, qui permet d’économiser 40 % d’énergie.

img.php

Et pour conclure, est-il difficile de porter les couleurs de l’Europe dans un domaine dominé par les USA ?

Il est certain que les États-Unis dominent le secteur. Nest a fait un boulot formidable, à la fois d’éducation du grand public, et de communication et de marketing. Nous en bénéficions, dans une certaine mesure d’ailleurs. Et comme pour le moment, le cœur de marché de Nest, ce sont les USA, nous avons encore le temps de développer notre marque en Europe. Pour nous, le timing est parfait et la manière dont nos ventes décollent en Grande-Bretagne et en Allemagne nous incite à penser que notre intuition est la bonne.

img-3.php

tado°

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.