Avec iOS 8, Apple va considérablement simplifier les possibilités de partage de documents et de dialogue entre les applications. Les conséquences de ces changements, plus profonds qu’il n’y paraît, seront multiples, mais permettront, globalement, une bien plus grande souplesse et personnalisation lors de l’utilisation des iBidules. Ainsi, il sera possible, très simplement, de changer le clavier du système, en adoptant un clavier alternatif.

Un autre domaine devrait connaître une profonde révolution,celui des correcteurs orthographiques et grammaticaux. Pour l’heure, sur iOS, l’offre logicielle est réduite à des dictionnaires et des guides orthographiques et grammaticaux. Demain, de vrais correcteurs seront proposés, et ceux-ci ne seront pas limités aux textes qu’on y saisira, mais accessibles depuis tous les traitements de textes et gestionnaires de notes.

La course à iOS 8

Selon nos informations, les deux principaux acteurs du domaine, sur OS X et iOS, sont déjà très actifs pour préparer des produits pour iOS 8. Diagonal et Druide travaillent chacun en secret à leurs propres solutions ; il est vraisemblable qu’ils affronteront d’autres acteurs, venus plus spécifiquement du monde des apps mobiles.

Il y a quelques semaines, Eric Brunelle, auteur des très bons dictionnaires Antidote Mobile, nous confiait tout son intérêt pour les nouvelles possibilités de partage et de collaboration entre les apps apportées par iOS 8. « La communication interapplications manque beaucoup sur iOS. Je respecte totalement, je dirais même j’adhère avec enthousiasme au choix sécuritaire qu’a fait Apple. C’est grâce à ce choix que je n’ai pas de souci de virus ou d’instabilité sur mon précieux ordiphone. Mais je me serais attendu à ce qu’après la fermeture totale initiale, Apple travaille sur des mécanismes d’ouverture sécuritaires pour les « bons citoyens » comme Antidote, surtout sous la pression d’Androïd. ».

capture_d_ecran_2014-07-02_a_11.22.13

Intégration bas niveau

Chez Diagonal, on ne se tourne pas non plus les pouces. « Nous travaillions sur une hypothèse iOS, nous y travaillons même énormément. Nous avons besoin d’une intégration bas niveau, qui n’oblige pas à saisir le texte dans le correcteur mais se réalise plus bas dans les arcanes du système. Nous espérons pouvoir proposer une intégration complète et fluide qui fonctionnera entre les applications », nous confie l’éditeur, qui vient de sortir, en association avec les Éditions Le Robert, Le Robert Correcteur, un chouette correcteur / dictionnaire pour Mac et PC.

capture_d_ecran_2014-07-02_a_11.21.10

De bonnes choses vont émerger des nouvelles possibilités d’iOS 8, de cette nouvelle ouverture dont fait preuve Apple quant à certaines briques de son système. Et, vu la qualité des acteurs qu’on sait en cours de développement, nul doute qu’il sera demain encore plus agréable d’écrire avec son iPad qu’hier.

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.