1-jeu-agricola Dans la série des jeux de gestion « à l’allemande », Agricola (en version « plateau ») fait figure de référence pour sa profondeur stratégique et sa qualité de conception.

Le portage sur iPad d’Agricola (6,99€) d’un jeu aussi complet et complexe, assuré par les développeurs de Playdek, établit de nouveaux standards : ambiance, esthétique, ergonomie et musique, rien n’est laissé au hasard.

Avec l’aperçu détaillé de l’Âge de Pierre la semaine dernière, vous avez déjà en tête les bases du jeu Agricola (produire des ressources, agrandir et nourrir sa famille et améliorer le cadre de vie). Mais vos responsabilités ne s’arrêtent pas là : il va falloir s’occuper des champs, bâtir une étable pour éviter d’avoir un mouton ou un sanglier dans la chambre, décider d’aménagements de votre lieu de vie et de travail.

Apprenez à gérer votre famille

Avec Agricola, il est impensable de se lancer sans passer par une phase d’apprentissage minutieuse des différents plateaux de jeux, des actions et de la mécanique des tours.

Aide précieuse

Heureusement, l’éditeur du jeu a très bien fait les choses avec des didacticiels et une aide tellement fouillés que vous n’aurez aucune excuse pour ne pas savoir jouer !

En effet avec 6 didacticiels pour débuter et un didacticiel pour joueurs expérimentés, on ne peut rêver plus complet. Les écrans sont tous expliqués en français avec une bulle d’aide pour chaque action.

Vous pouvez bien entendu à tout moment consulter les règles du jeu pour éclaircir un point avant de réaliser une action.

Modes de jeu

Dès l’écran d’accueil les choix sont simples : jouer hors ligne, jouer en ligne ou aller à la boutique de l’application.

4-demarrage

Le jeu « hors ligne » vous permet donc de jouer seul contre 1 à 4 adversaires (humains ou contrôlés par l’application) obligeant à faire une croix sur le réseau local en faveur du « passe et joue », plus convivial.

Si vous jouez « solo » vous pourrez choisir parmi 3 niveaux d’IA à affronter, sachant que le premier niveau est déjà plutôt bon !

Le jeu en ligne est somme toute assez classique hormis le fait qu’il ne prenne pas en charge le Game Center et nécessite la création d’un compte auprès de l’éditeur du jeu.

Enfin, la boutique propose seulement deux achats intégrés (à 1,99€ chacun) qui ajoutent des cartes d’action cultivant un peu plus le champ des possibles lors de vos parties. Il est dommage que ces « packs de cartes » soient en option alors qu’ils font partie du jeu original de base.

7-in-app

Partez en campagne

Toujours dans un souci d’assurer un apprentissage progressif du jeu après la phase de didacticiels, Agricola propose la création d’une « partie familiale » qui se jouera sans les cartes de savoir-faire et d’aménagements mineurs.

8-creer-partie

Le plateau de jeu d’Agricola est joliment dessiné et cerise sur le gâteau, largement animé. Tout est pensé pour des parties efficaces avec des panneaux descriptifs de chaque action (désactivables) au-dessus du plateau principal (le village).

Le second plateau dans lequel vous gérez votre ferme associe cartes de jeu « posées dans l’herbe » (vos aménagements) et dessins (animés) de votre petite cour personnelle (maison, étables, animaux, clôtures, etc).

À vos marques, prêt, partez !

Une partie d’Agricola se joue en 14 tours au cours desquels vous pourrez récupérer des ressources (bois, argile, roseau, etc), labourer et semer vos champs, agrandir votre ferme (pièces, aménagements, étables, …) et votre famille. Le nombre d’actions que vous pourrez réaliser est limité par le nombre de membres de votre famille (deux au départ) et une nouvelle action est révélée à chaque tour.

Les 14 tours de jeu sont rythmés par six phases de récoltes qui interviennent à la fin des tours 4, 7, 9, 11, 13 et 14. La récolte marque l’échéance à laquelle vous devez nourrir votre famille avec les points de nourriture (PN) gagnés, les céréales et légumes plantés ou les animaux que vous déciderez de passer sur le grill. Comme dans l’Âge de Pierre, si une bouche reste vide, vous êtes pénalisé par une carte de mendicité qui entachera sérieusement votre score final !

Sur tous les fronts

La grande difficulté d’Agricola réside dans le fait que vous engager sur une voie de développement unique sera très risqué et vous devrez vous assurer d’être polyvalent avant la fin de la partie car les axes non développés (plantations, bétail, constructions) seront sanctionnés sur les points de victoire.

En cours de jeu vous pouvez regarder votre décompte (et celui de vos adversaires) pour voir où vous en êtes et corriger le tir au besoin. Le tableau explique clairement vos gains (présents et futurs) en fonction de votre situation actuelle. Les périodes de jeu et actions sont également listées.

Toujours pour le côté didactique, que ce soit avant ou pendant la partie, chaque carte d’action ou d’aménagement peut être consultée en détail pour en comprendre son utilité et son utilisation.

La lutte finale

À l’issue des 14 tours de jeu, il n’est pas forcément évident de savoir comment vous vous placez par rapport à vos adversaires tant les axes de développement pris en compte sont nombreux. Si vous possédez des ressources de tous les types et que vous avez fait l’effort d’agrandir autant votre famille que votre propriété, vous avez des chances de faire partie du peloton de tête. Cependant il ne faudra pas avoir failli à nourrir vos proches sinon il vous en coûtera de précieux points de victoire…

15-decompte-final

Après le décompte détaillé et animé des points de chaque joueur, vous pouvez accéder aux scores par catégorie, à un résumé de votre situation et au journal des cartes utilisées au cours de la partie. Cela permet de mieux comprendre les raisons d’une défaite et d’affiner votre stratégie pour les prochaines confrontations.

— Agricola (6,99€) sur l’App Store.

— Agricola, le jeu original, chez Amazon.

Entre développement web, formation, consulting en ergonomie web et applicative, je tente à mes (rares) heures perdues d'abandonner le Mac au profit de l'iPad (Pro). Le reste du temps, je joue aux jeux de société, j'écris et je code en tranches ici.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.