Les Québécois de Druide ont récemment sorti une grosse mise à jour 3.0 d’Antidote Mobile, leurs logiciels iOS, français et anglais, qui proposent un dictionnaire très riche, des guides luiguistiques – orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation, tout y passe – ainsi qu’un mini-jeu autour des mots. Vendus 14,99 € chacun, Antidote Mobile – Français et Antidote Mobile – Anglais sont également proposés sous forme de lot : Duo Antidote Mobile, vendu 24,99 €. Ces nouvelles versions sont en fait la fusion de feu Antidote Ardoise et d’Antidote Mobile, devenus une seule application universelle. C’est une bonne nouvelle pour le portefeuille.

Dictionnaire au bout du doigt

L’une des nouveautés de ces nouvelles versions est la possibilité d’activer une « recherche éclair » sur un mot copié en mémoire. Par exemple, durant la lecture d’un iBook, on rencontre un mot inconnu – et inconnu du dictionnaire d’iOS. Il suffit de le sélectionner et de le copier, puis de faire passer Antidote au premier plan pour que celui-ci soit déjà recherché dans le dictionnaire. C’est toujours quelques petites secondes de gagnées et ça simplifie la vie à l’usage, surtout lorsque ces recherches sont récurrentes. Sur iPad, le logiciel gère SplitView et rend la chose plus simple encore : sur la page ouverte ou copie le mot dont on recherche la définition, et celle-ci s’affiche sur la fenêtre d’Antidote. Royal. SlideOver est également géré.

Antidote Mobile – Français connait… 127 000 mots !

En parlant de dictionnaire, il y a abus de langage : il faut, ici parler de dictionnaires, car Antidote en embarque 9 : un dictionnaire classique, un des synonymes, des antonymes (mots opposés), des cooccurrences, de champ lexical, de conjugaison, de famille (de mots) de citations et enfin un dictionnaire historique.

Pour chaque mot recherché, Antidote propose une ou plusieurs définitions, des précisions quant à l’usage du mot (fréquent ou non), quant à sa prononciation phonétique et, en tapant sur l’élément « précisions », sur sa genèse historique. C’est très complet. Et si jamais le besoin s’en fait sentir, un bouton permet d’aller chercher ledit mot sur Wikipedia., Google, GDT ou Termium. De quoi avoir toutes les précisions possibles et imaginables.

Le dictionnaire est également personnalisable : d’abord quant à la police de caractères utilisée, et sa taille, ensuite avec la possibilité de créer des listes de mots partageables. Mais pour quoi faire me direz-vous ? Pour les professionnels de la langue nous répond Druide : « par exemple, une enseignante peut créer des listes de vocabulaire et les transmettre à ses élèves pour qu’ils les étudient grâce au mode de découvertes et de jeu »

Les guides qui mettent le BLED au placard

La richesse des guides linguistique est énorme. Que vous soyez à la recherche de la règle de l’accord du participe passé, de celui des couleurs, des règles d’espace autour des signes de ponctuation, ou que vous désiriez simplement vous promener dans la langue pour en découvrir les subtilités, les 11 guides proposés auront réponse à tout. Et pour s’y retrouver plus facilement, heureusement, un moteur de recherche performant est de la partie.

On reste un brin plus dubitatif sur le mini-jeu proposé qui consiste à deviner un mot à partir de sa définition, de son genre et de son nombre de lettres. L’idée n’est évidemment pas nouvelle, et la réalisation est un peu tristoune mais il trouvera peut être grâce aux yeux des cruciverbistes.

My dictionary is rich

La version anglaise, Antidote Mobile – Anglais, n’est guère moins riche que la version française, historique. Elle comprend 103 000 mots, 1,4 million de synonymes, 72 000 étymologies, 155 000 transcriptions phonétiques, 700 000 cooccurrences et 2,3 millions de liens de champs lexicaux. Point n’est besoin de détailler son fonctionnement, ses guides, ils sont du même niveau que ceux de la version française. Autant dire qu’ils sont chaudement recommandés à tous les apprenants en anglais.

Conclusion

Que vous choisissiez Antidote Mobile – Français, Antidote Mobile – Anglais ou le Duo Antidote Mobile, vous ne risquez pas de vous tromper : ces logiciels sont d’excellentes ressources linguistiques, avec une ergonomie peaufinée, et la gestion des dernières fonctionnalités SplitView et SliceOver sur iPad. Leur richesse et leur précision sont quasiment sans équivalent, et ils méritent amplement les quelques euros demandés. Mais on reste toujours sur notre faim : à quand un vrai correcteur orthographique sur iOS ? Allons messieurs de chez Diagonal et Druide, un effort !

On Aime

  • La richesse incroyable
  • la qualité et la souplesse de la présentation
  • l’ergonomie
  • le rapport qualité / prix

On aime moins

  • l’absence d’un correcteur
  • le jeu un peu maltraité

Liens

NOTRE VERDICT
Richesse
Ergonomie
Prix
Rapport Qualité/prix
Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*