Ce matin, Free tient conférence, pour dévoiler sa très attendue Freebox V7. La présence de Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+, a été fortement remarquée. L’opérateur joue gros : il perd des clients depuis plusieurs trimestres et ses offres d’accès à l’internet fixe constituent une très importante ressource financière. Les qualités des Freebox Revolution ne suffisent plus à justifier des tarifs qui demeurent élevés. Free se devait de relever le gant, rôle dévolu à ce nouvel appareil, alias Freebox Delta.

Free dévoile, en fait deux box : la Freebox Delta, composée d’un boitier serveur et d’un boitier lecteur, intégrant un système son Devialet. Très haut de gamme, avec de très nombreux services et des caractéristiques alléchantes, elle est proposée à 49,99 € /mois, auxquels il faut rajouter 10 € pour le player Devialet (pendant 48 mois, ou 480 € au comptant. La Freebox One, elle, se dispense du player et est proposée à 29,99 €/mois pendant un an, puis 39,99 €. L’opérateur conserve pour l’heure également ses anciennes box au catalogue.

Le Freebox Server

Le Freebox Server s’ouvre aux débits 10 Gb descendant, qui permet de télécharger un fichier de 4 Go en 4 secondes (contre 18 minutes en fibre 300 Mb/s), et 400 Mb/s en ascendant. 10 millions de foyers couverts en fibre optique affirme Free.

La Mamie du Cantal n’est pas oubliée : comme attendu, Free va marier – agréger – l’ADSL et la 4G, afin de soutenir les débits en zones peu denses. Au maximum, un tel mariage offrira 200 Mb/s en débit descendant, et 60 Mb/s en ascendant.

Le Wi-Fi est au somment: Free opte pour le AC 4400 tribande Mu-Mimo, avec connexion WPS (connexion automatique en appuyant sur un seul bouton depuis iOS et Android).

Le serveur NAS intégré arrive avec 1 To de stockage, amovible. « Vous pouvez l’emmener avec-vous, vous en devenez propriétaire », a explique Xavier Niel. Le serveur NAS pourra intégrer jusqu’à 4 disques en RAID 0,1, 5 ou 10.

Les FreePlugs CPL intègrent aussi AV2 Mimo, ils assurent des débits de 1 Gb/s sur le réseau électrique de la maison (entre la Freebox et le boitier TV).

Le boitier intègre un processeur Qualcomm quadcore non spécifié. 4 ports Gb Ethernet ainsi qu’une connectique USB-C sont de la partie

Les caractéristiques du Freebox Player

C’est Devialet qui fournit le système 5.1, avec 3 haut-parleurs de grave de la « taille d’un poing », et 3 haut-parleurs courants, l’ensemble travaillant de manière dynamique à restituer un son 5.1.

Le design est de Jasper Morrison et son concept de « super normalité », allier les fonctionnalités avec la simplicité.

L’opérateur propose 2 télécommandes, l’une classique, l’autre tactile et rechargeable qui « s’apparente au fonctionnement d’un smartphone ».

La Freebox supporte la vidéo 4K HDR10, en partenariat avec Canal+ mais aussi Netflix, qui est offert sans surcoût avec la Freebox Delta. Il s’agit de l’abonnement SD de base, il faut rajouter 3 euros pour accéder à l’offre classique et 6 euros supplémentaires pour l’offre Premium. De nombreux contenus sont proposés, avec la possibilité d’une recherche vocale intégrale.

C’est Amazon qui fournit l’assistant vocal Alexa, qui peut être désactivé par un simple bouton. Un assistant maison répond à la commande « Ok Freebox ».

Un pack sécurité est intégré à l’abonnement, avec un détecteur d’ouverture de porte, un détecteur de mouvement et une caméra Wi-Fi avec vision nocturne. « Ce pack, on vous l’offre, vous en êtes propriétaire, il est à vous ». Un agent de sécurité peut même être envoyé au domicile d’un client si une intrusion est détectée ; le service est a priori optionnel.

Nouvelle app Freebox

Elle contrôle les Phillips Hue, les équipements de domotique Somfy, permet l’accès aux chaines MyCanal. Évidemment la gestion de la Freebox à distance est de la partie.

Un accès presse illimité est de la partie avec LeKiosk (1000 titres de presse inclus).

L’abonnement pour la Freebox Delta est à 49,99 €/mois, Le FreePlayer Devialet est proposé à crédit 10 €/mois pendant 48 mois (ou 480 € au comptant). A priori, l’un ne va pas sans l’autre.

Freebox One

Même designer, la Freebox Delta a une petite sœur qui intègre aussi Netflix ; elle est proposée à 29,99 €/mois pendant 1 an, puis 39,99 € ; réservé aux 100 000 premiers abonnés.

Les Freebox peuvent être commandées dès à présent, pour une livraison en début de semaine prochaine. Les conditions générales de ces nouveaux abonnements. /box sont disponibles et à jour.

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

2 COMMENTAIRES

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.