L’éditeur d’images RAW Power, disponible sur macOS et sur iOS arrive en version 2.1 sur les deux plateformes. Principale nouveauté, il est localisé en français, répondant ainsi à la requête principale des utilisateurs francophones sur les App Store.

Exportation sous contrôle

Ce n’est pas la seule nouveauté de cette version, qui se dote d’une extension sur iOS permettant d’envoyer des clichés d’une app de prise de vue ou de gestion des fichiers vers RAW Power. Celle-ci fonctionne avec l’application Fichier d’Apple, ou avec ProCamera et Camera+. Pas avec Halide pour le moment, du fait d’un bug dans l’application de prise de vue, qui sera sans doute corrigé rapidement, vu la réactivité des développeurs d’Halide.

RAW Power dispose également désormais de fonctionnalités d’exportation avancées, par lot ou image par image, avec la possibilité de nommer les fichiers exportés et d’en définir la taille et le taux de compression JPEG.

Enfin, un réglage « Moiré » fait son apparition, permettant de réduire l’effet du même nom, qui apparait sur certains clichés présentant des matières à motif, par exemple un tissu.

Un logiciel pas comme les autres

RAW Power, conçu par Nik Bhatt, le père du défunt Aperture, se distingue des autres éditeurs en ce sens qu’il permet de gérer directement les fichiers RAW, en agissant sur le « Boost » qu’applique Apple lors de l’importation des RAW. De cette manière, il est possible d’obtenir des images plus plates, conservant tous les détails dans les hautes et basses lumière, afin de tirer le maximum de vos clichés. C’est à notre sens le meilleur logiciel dans son domaine, qui bénéficie, en outre, de l’accélération des traitements avec les GPU des Mac, iPhone et iPad. Il gère également d’autres formats d’images, comme le JPEG, le TIFF ou le PNG.

Par rapport à des logiciels d’édition / catalogue comme feu Aperture ou Adobe Lightroom, il ne génère pas une base de données des images importées, laquelle est souvent aussi lourde que les images elle-même. Au lieu de ça, RAW Power tire parti de sa très grande célérité pour afficher nativement les images de votre photothèque, sans enregistrer d’aperçu. Les ajustements non destructifs opérés sont stockés dans des fichiers annexes, au sein de la Sand Box de RAW Power. Conséquence, vous n’alourdissez pas vos supports de stockages de données inutiles, et les ajustements sont simplement stockés, de manière transparente et invisible à l’utilisateur, au sein de l’app.

RAW Power macOS est vendu 32,99 €, tandis que RAW Power iOS est vendu 3,49 €, avec deux pack d’ajustements avancés disponibles à 2,29 € pièce. Ceux-ci débloquent l’enregistrement des images avec les fonctions de traitement les plus avancées.

Ci-dessous un petit test vidéo, ainsi qu’une démonstration de RAW Power 1.x.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.