Apple a annoncé ses résultats financiers pour le 2e trimestre 2019, lesquels sont conformes aux estimations de l’entreprise, dans leur fourchette haute. Apple a généré 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires – contre 61,1 milliards il y a un an – pour un bénéfice de 11,56 milliards de dollars (13,8 milliards il y un an). L’entreprise annonce également avoir autorisé une nouvelle opération de rachat d’actions pour 75 milliards de dollars.

Les services et le wearable qui grimpent

L’exercice est marqué par la progression toujours spectaculaire des services, qui représentent un chiffre d’affaires de 11,450 milliards de dollars (contre 9,8 il y a un an).

Il en va de même pour le segment wearable et accessoires, qui génère 5,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires (3,9 il y a un an). L’Apple Watch se vend toujours très bien !

Des efforts sur les iPhone

Les Phone demeurent en net repli, avec 31 milliards de dollars de chiffre d’affaires (37,5 il y a un an). Apple n’indiquant plus le nombre d’unités vendues mais uniquement les revenus générés, et la marge brute s’étant dégradée à 37.6 %, contre 38,3 %, il est vraisemblable qu’Apple a limité la casse en nombre d’exemplaires vendus, en ajustant ses prix, détruisant de la marge.

Le segment des iPad se porte bien, en belle progression et avec 4,9 milliards de dollars de CA (4 il y a un an) : la gamme actuelle couvre de larges besoins, et offre une gamme tarifaire étendue.

Le Mac est stable, en léger recul, à 5,5 milliards de dollars.

La Chine toujours en panne

Sur le plan géographique, Apple réalise 61 % de son chiffre d’affaires hors des USA, mais la Chine demeure un marché difficile, avec une régression du chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars en un (10,2 milliards contre 13 milliards). Le marché américain progresse à 25 milliards de dollars, tandis que celui de l’Europe marque le pas à 13 milliards.

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.