Coup de théâtre 2 jours après l’ouverture de ce qui devait être le « méga procès » opposant Apple à Qualcomm : les deux entreprises annoncent être parvenues à un accord amiable, qui met fin à « tout litige ». Celui-ci intègre un paiement d’Apple, dont le montant n’est pas précisé, ainsi qu’un contrat de licence de brevet mondial et un contrat de fourniture de chipsets. Qualcomm pourrait, imagine-t-on, fournir les fameux modems 5G à Apple, à la suite de cet accord.

Accord surprise

Le communiqué de la pomme est très bref : « Qualcomm et Apple ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord en vue de la résolution de tous les litiges entre les deux sociétés dans le monde. Le règlement comprend un paiement d’Apple à Qualcomm. Les sociétés ont également conclu un contrat de licence de six ans, prenant effet le 1er avril 2019, comprenant une option d’extension de deux ans et un contrat d’approvisionnement pluriannuel pour les chipsets. »

Le paiement d’Apple, dont le montant n’a pas été dévoilé, concerne selon toute vraisemblance les sommes qu’Apple a refusé de payer à Qualcomm, après le début du litige. Apple avait également incité ses fournisseurs à adopter la même posture. Au total, la Pomme et ses fournisseurs étaient redevables d’environ 7 milliards de dollars à Qualcomm. Mais, le montant de ces dettes était lui-même objet du litige, Apple accusant Qualcomm de faire payer deux fois pour ses technologies : par le paiement des produits et composants, et celui d’une licence pour ses technologies.

Paiement mystère

Il est en tout cas surprenant que ce conflit soit monté si haut, pour retomber si vite. L’argument du modem 5G a-t-il pesé dans la balance ? Nul doute que dans les prochains jours, de nombreux experts auront à se déterminer sur cette question, qui ne sera peut-être jamais éclaircie, si les termes de cet accord restent secrets. Difficile, dès lors, de couronner un vainqueur et un perdant.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.