Si les annonces du keynote étaient largement déflorées, du moins en ce qui concerne les iPhone 11 et 11 Pro (c’est moins vrai pour l’Apple Watch Series 5 dont personne n’avait vu arriver l’écran toujours allumé), l’un des grands intérêts du rendez-vous de rentrée d’Apple aura été de préciser la nouvelle stratégie prix du fabricant.

Confrontée à la baisse des ventes de son smartphone vedette, Apple choisit de renouveler la stratégie qu’elle avait déjà déployée sur le segment des iPad : différencier deux gammes – classique et Pro – et élargir autant que possible l’éventail des prix de ses produits. Une entrée de gamme au tarif agressif, avec un modèle plus musclé pour le milieu de gamme, tutoie les modèles Pro, plus performants, mais nettement plus coûteux.

Stratégie à succès sur les iPad

Sur iPad, cette martingale a rapidement montré ses effets positifs : les ventes sur l’année 2018 ont progressé de manière constante, à l’exception du 4e trimestre 2018 ; et près de 60 % des acheteurs d’iPad d’entrée de gamme sont des nouveaux venus dans le monde des tablettes pommées.

La gamme d’iPad commence, avec la sortie du modèle 10,2” à 389 €. L’iPad mini à 459 €, mais il intègre 64 Go de stockage pour ce prix, là où son grand frère (par la taille) n’en embarque que 32. Avantage au mini également niveau processeur, puisqu’il intègre un processeur A12 Bionic, là où l’iPad 10,2” se contente d’un A10 Fusion

Le milieu de gamme est entièrement occupé par l’iPad Air, son écran de 10,5” et son processeur A12 Bionic. Avec 64 Go de stockage, l’appareil est vendu 569 €

Les iPad Pro 11 et 12,9” jouent dans une autre catégorie. Design repensé (et réussi), écran bord à bord, reconnaissance faciale, écran à rafraichissement variable, processeur A12x, compatibilité Apple Pencil 2 le distinguent des modèles non Pro. L’iPad Pro est vendu à partir de 899 € en version 11” et de 1119 € en version 12,9”, mais la facture grimpe à 1509 € et 1729 € pour s’équiper d’un modèle avec 1 To de stockage

iPhone 11 Pro, iPhone 11 et « anciens » iPhone

Pour les iPhone, c’est désormais la même stratégie qui est suivie : les modèles haut de gamme sont désignés comme « Pro », et leur prix reste très élevé. L’iPhone 11 occupe le milieu de gamme, tandis que les iPhone XR et iPhone 8 et 8 Plus se placent en entrée de gamme.

Bien sûr, Apple proposait déjà une gamme étendue en 2018 et avant. Cette fois, elle signifie la différence entre les modèles par l’adjectif Pro, et elle signe la baisse la plus importante d’une année sur l’autre pour l’iPhone XR, qui fait figure d’excellente option pour qui ne veut pas se ruiner.

Au sommet les iPhone 11 et iPhone 11 Pro

Si ce sont la technologie biométrique – Face ID ou Touch ID – ainsi que la taille écran et la puissance qui segmentent la gamme d’iPad, c’est essentiellement le système photographique qui remplit le même office sur la gamme des iPhone. Le haut de gamme, iPhone 11 Pro et 11 Pro Max intègre 3 optiques (de l’ultra grand angle au téléobjectif), quand le milieu de gamme – iPhone 11 – se contente de deux. Dans un cas c’est un facteur de zoom X4 qui est de la partie, X2 dans l’autre. Notez que c’est le télé-objectif 52 mm qui fait la différence, l’iPhone 11 embarquant ultra grand angle et grand angle

L’entrée de gamme n’en embarque qu’une, sur l’iPhone Xr ou les iPhone 8 et 8 Plus.

Au delà du système optique, les iPhone 11 Pro et 11 Pro Max se distinguent également par leur autonomie (18 ou 20 heures de lecture vidéo sur les iPhone 11 Pro et 11 Pro Max, contre 17 heures sur les iPhone 11) ; il embarquent également un écran OLED, là où l’iPhone 11 se contente d’un LCD, avec des noirs moins profonds.

Les iPhone 11 Pro sont également plus résistants à l’eau – résistance à 4 mètres pendant 30 minutes, contre 2 mètres pour l’iPhone 11.

iPhone 11, le succès assuré

L’iPhone 11 devrait connaitre un grand succès, comme son prédécesseur, l’iPhone XR, qui a été le smartphone le plus vendu durant l’année écoulée, a fait savoir Tim Cook.

Cette fois, cependant, l’iPhone 11 intègre deux optiques, avec le mode portrait désormais « débridé », capable de fonctionner avec les personnes, animaux et les objets. L’iPhone XR et sa simple optique reposent sur l’intelligence artificielle pour « reconnaitre » le sujet d’un portrait, qui ne peut être qu’un humain.

L’iPhone 11 est proposé en 64, 128 ou 256 Go, là où les iPhone 11 Pro passent de 64 à 256 ou 512 Go de stockage.

iPhone XR, l’option budget

Lors de sa sortie, l’iPhone XR était vendu 855,30 € en version 64 Go. Désormais, il est proposé à 709 €, soit près de 150 € moins cher. Sur le modèle 128 Go (le 256 Go a été retiré), on passe de 917,70 € à 759 €, près de 160 € moins cher.

Pour ce prix, somme toute abordable, vous obtenez un iPhone Face ID avec design plein écran, et un excellent appareil photo, qui reste à optique unique.

iPhone 8, tarif imbattable

l’iPhone 8 est encore moins cher, vendu à partir de 539 € et 659 € (iPhone 8 Plus) en version 64 Go. Il reste un smartphone tout à fait performant avec son processeur A11 qui lui assure un bel avenir. Évidemment, il n’a pas le côté futuriste que permet Face ID mais c’est un modèle polyvalent et performant, à un tarif vraiment concurrentiel.

Pour mémoire, lors de sa sortie en 2017, l’iPhone était vendu 809 €, l’iPhone 8 Plus 919 €.

Pour vous résumer tout ça, rien de tel qu’un beau graphique.

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.