Concept ©iDropNews

Où en sont les efforts en matière de réalité augmentée et virtuelle d’Apple ? Si les rumeurs, notamment en provenance de l’analyste Ming-Chi Kuo, tablaient sur une sortie en 2020 de lunettes AR signées Apple, celles-ci brillaient par leur flou, et leur incapacité à décrire avec une quelconque précision ce qui les distinguerait des produits concurrents, déjà sur le marché. Pire, à en croire certains bruits de couloir, Apple se préparerait à sortir un simple support à iPhone, à l’image des bêtes supports carton qui existent sur le marché depuis des années. Tout ceci ne semblait guère cohérent avec les habituelles ambitions de l’entreprise.

Une présentation à l’Apple Park en octobre dernier

Durant ce long week-end, deux articles viennent éclairer le sujet, et renvoient la sortie de ce périphérique mystère aux calendes grecques, à savoir pas avant 2021, voire 2022. C’est l’excellent The Information qui ouvre le bal. Selon le site, Apple viserait une sortie en 2022 pour ses premières lunettes de réalité augmentée. À partir du modèle initial, censé ressembler à l’Oculus Quest de Facebook, Apple se préparerait à « itérer » rapidement, avec un second modèle, plus léger et design, qui sortirait en 2023.

Apple aurait présenté ses avancées en la matière à ses équipes lors d’une réunion à l’Apple Park, en octobre dernier. Une vaste réunion, dont on s’étonne que rien n’ait fuité avant, puisqu’elle aurait rassemblé près de 1000 personnes au Steve Jobs Theater. Ce meeting aurait été conduit par Mike Rockwell, un ancien des laboratoires Dolby, recruté en mars 2015 par Apple. Si c’est un spécialiste audio qui est en charge des efforts d’Apple en matière de réalité augmentée, en peut sans trop de risque de se tromper estimer que la partie sonore du casque AR sera partie intégrante et décisive du concept.

Des écrans haute définition, et des capacités d’occultation avancées

Concernant le premier modèle de casque, qui serait donc proche de l’Oculus Quest, Apple compterait utiliser fortement les tissus et autres matériaux légers, pour le rendre confortable à porter sur les temps longs. Le casque serait doté d’écrans de très haute définition associés à des caméras elles aussi haute définition, permettant à l’utilisateur de lire de très petits caractères.

Oculus Quest

Les capacités de spatialisation seraient très avancées, le dispositif étant capable de placer tous les éléments réels d’une scène de manière très précise au regard des objets et éléments virtuels. Au cours de la réunion, Apple aurait montré un enregistrement vidéo d’une démonstration utilisant une machine à café virtuelle, placée sur une vraie table, et entourée de personnes autour de celle-ci. La machine à café masquerait de manière réaliste les personnes situées derrière elle.

Globalement, Apple aurait beaucoup insisté sur les capacités de son dispositif à analyser et cartographier avec une grande précision les objets et leurs dimensions, très supérieures à ce qui se fait actuellement.

Les développeurs tiers contactés dès 2021

Apple compterait commencer à travailler avec des développeurs tiers, pour qu’ils produisent des contenus pour son dispositif AR dès 2021, ce qui laisse entrevoir une présentation durant cette année 2021. La première version des lunettes, code N301, n’arriverait cependant pas avant 2022. Elle serait suivie d’un autre modèle, N421 plus design, et proche de lunettes classiques haut de gamme.

Le retour de la rumeur des iPad « scan 3D » pour 2020

Mark Gurman ne pouvait pas laisser ces nouveaux éléments sans y ajouter son grain de sel. Il confirme mais modère ce que raconte The Informations, estimant que les lunettes Apple ne sortiraient pas avant 2021, voire 2022. Ce faisant, il se dédit lui-même, qui annonçait, en octobre dernier, une sortie en 2020 pour les premières lunettes Apple. D’ici là, la Pomme déploierait déjà quelques éléments technologiques liés. Ainsi, et c’est le retour d’une rumeur déjà ancienne, pense-t-il qu’Apple sortira, au premier semestre 2020, des iPad Pro capables de scanner l’environnement en 3D, à l’aide d’un dispositif à double optique, intégrés dans un « nouveau module » scan 3D. Il y aura même un « petit trou » précise-t-il, pour aider à la numérisation spatiale de l’environnement. C’est chouette.

Avec ce dispositif, les iPad pourraient reconstituer avec précision et en 3D l’environnement extérieur – éléments, murs, personnes. Le dispositif est censé être une évolution majeure de Face ID, qui est une technologie de scan 3D à courte distance. Le nouveau module pourrait « voir plus loin ».

En interne Apple travaillerait à développer un système, ou un sous-ensemble système nommé rOS, pour exploiter ces capacités de scan 3D au sein d’iOS.

Celui-ci serait donc déjà intégré dans les iPad Pro à sortir durant le premier semestre 2020, et trouverait place dans les iPhone haut de gamme 2020 (donc Pro), qui sortiront en septembre. Ceux-ci intégreront également une puce 5G, comme attendu, précise encore Gurman.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.