C’est fait. Donnant raison aux nombreuses rumeurs, Apple officialise la refonte de ses MacBook Pro et sort un nouveau modèle équipé d’un écran un peu plus grand que la génération précédente, 16” au lieu de 15,4”, cerné par une bordure plus fine qu’elle ne l’était. Les dimensions de la machine évoluent peu, moins de 2%, mais elle pèse assez lourd, 2 Kg :

  • Hauteur : 1,62 cm
  • Largeur : 35,79 cm
  • Profondeur : 24,59 cm
  • Poids : 2 kg

Conséquence, la machine change peu d’aspect extérieurement, mais intègre de nombreuses améliorations visant spécifiquement à satisfaire les professionnels, qui sont le cœur de cible d’une machine de ce type : clavier ciseaux avec touche ESC séparée, et un peu plus d’espace entre la Touch Bar et la rangée de touches numériques, RAM qui peut grimper jusqu’à 64 Go, nouvelles cartes graphiques allant de l’AMD Radeon Pro 5300M avec 4 Go de mémoire GDDR6 jusqu’à l’AMD Radeon Pro 5500M avec 8 Go de mémoire GDDR6, stockage SSD qui commence à 512 Go, batterie lithium‑polymère intégrée de 100 Wh assurant une autonomie de l’ordre de 11 heures en utilisation intensive.

Des tarifs stables, processeurs 6 à 8 cœurs

Bonne surprise – Apple s’assagit-elle sur le sujet ? On se prend à y croire – les tarifs, qui n’évoluent presque pas par rapport à la gamme précédente, qui est purement et simplement remplacée par celle-ci : le MacBook Pro 16” est vendu à partir de 2699 € (6 cœurs i7 à 2,6 GHz), et de 3199 € (8 cœurs i9 à 2,3 GHz).

Commandé aujourd’hui, ce nouveau MacBook Pro 16” devrait être livré à partir du 26 novembre prochain. Il arrive en boutique aux USA courant de semaine prochaine, et sans doute autour du 26 novembre ailleurs dans le monde, en Europe notamment.

Écran LED 3 072 x 1 920 pixels et nouveau clavier

L’écran 163 du nouveau MacBook Pro affiche une résolution de 3 072 x 1 920 pixels à 226 pixels par pouce ; la luminosité est à 500 Nits, l’écran supporte la gamme de couleurs étendue P3 et la technologie True tone.

Le clavier adopte un nouveau mécanisme ciseaux – le retour des Magic Keyboard – mais avec une course réduite à 1 mm. Phil Schiller, lors des premières interviews post-sortie a précisé que ce clavier était en chantier depuis de longs mois et avait évolué, dans les labos d’Apple, en même temps que le clavie r papillon, lequel recevait « quelques complaintes ».

C’est surtout les griefs des pros auxquels Apple a tenté de porter réponse : touche ESC physique – plus d’erreur de saisie – et Touch Bar séparée un peu plus nettement de la rangée de touches numériques du clavier. Les premiers retours parlent d’une frappe plus moelleuse et confortable que sur les clavier papillon. Tant mieux. Schiller, sur ce sujet, s’est refusé à annoncer le retour de toute la gamme des portables à ce nouveau ancien clavier. Selon lui, le clavier papillon continuera à évoluer, peut-être sur les machines plus grand public. À vérifier tout de même.

Petite note en passant : la webcam intégrée reste une bien maigre caméra FaceTime HD 720p.

Performances en nette hausse

Les premiers benchs Geekbench partiels sont déjà sortis, pour le modèle Intel Core i9-9980HK cadencé à 2,40 GHz, et ceux-ci témoignent d’un évolution notable des performances qu’il faudra bien sûr valider lors des vrais tests.

De son côté, Apple revendique des gains de performances très significatifs sur certaines applications, par comparaison avec le MacBook Pro quadricœur le plus rapide de précédente génération, notamment:

  • Les producteurs de musique peuvent lire d’énormes projets multipistes avec 2,1 fois plus de modules Amp Designer dans Logic Pro X.
  • Les scientifiques et les chercheurs pourront bénéficier d’une simulation 2,1 fois plus rapide des systèmes dynamiques dans MATLAB.
  • Les développeurs qui utilisent Xcode peuvent compiler du code jusqu’à 1,8 fois plus vite.
  • Les photographes peuvent appliquer des retouches complexes à des photos 1,7 fois plus vite dans Photoshop.

Sur le plan graphique, les cartes AMD Radeon Pro 5300M et 5500M sont gravées en 7 nm. « Les clients qui choisiront la configuration standard constateront des performances graphiques 2,1 fois plus rapides qu’avec la précédente configuration standard. Ceux qui opteront pour les options graphiques les plus avancées verront une amélioration des performances pouvant atteindre 80 % par rapport à la configuration haut de gamme précédente », assure Apple.

Nouveau design interne

Le MacBook Pro 16 pouces inaugure un système audio haute fidélité entièrement revu à six haut-parleurs. « Il permettra aux musiciens, podcasteurs et monteurs vidéo de bénéficier de l’expérience audio la plus aboutie existant sur un portable. De nouveaux boomers à suppression de force, brevetés par Apple, utilisent les deux haut-parleurs de chaque côté pour réduire les vibrations parasites qui déforment les sons. De sorte que la musique paraît plus claire et plus naturelle que jamais, et les basses peuvent gagner en profondeur d’une demi-octave. Un micro à haute performance optimisé réduit de 40 % les sifflements et offre un ratio signal/bruit digne des micros numériques professionnels les plus appréciés. Il permet d’obtenir des enregistrements super propres où l’on retrouve les sonorités les plus infimes », estime la Pomme.

La machine supporte le Dolby Atmos. Elle intègre un ensemble de trois micros de qualité studio avec rapport signal sur bruit élevé et formation de faisceaux directionnels.

Sur le plan thermique, Apple a repnsé son système de ventilation, qui brasse plus d’air, à l’aide de deux ventilateurs plus imposants, mais silencieux. « le MacBook Pro 16 pouces utilise l’architecture thermique la plus avancée jamais intégrée à un portable Mac afin que l’ordinateur fonctionne à une puissance supérieure de manière continue pendant longtemps. La structure très élaborée du ventilateur inclut une plus grande hélice avec de plus longues pales et de plus grandes ouïes d’aération, ce qui permet un flux d’air accru de 28 %. D’autre part, le dissipateur thermique agrandi de 35 % évacue nettement plus de chaleur qu’auparavant. Ces améliorations de la capacité de refroidissement permettent au MacBook Pro 16 pouces d’accepter jusqu’à 12 watts en plus pendant les charges de travail intensives par rapport à l’architecture précédente », décrit la Pomme.

64 Go de RAM et jusqu’à 8 To de SSD

Apple propose sa machine avec 512 Go de stockage SSD de base (1 To sur le modèle 8 cœurs). Mais on peut configurer la chose jusqu’à 8 To (+2640 € tout de même) !

La Ram est à 16 Go de base, configurable en variante 32 et 64 Go (+480 et +960 €).

Pour la bonne bouche, la meilleure configuration disponible est vendue 7139 €.

Configurations

Arnaud joue du clavier comme d'autres du xylophone, mais le résultat demeure peu musical. Il conduit la rédac à la baguette et essaye d'éviter les fausses notes. Geek avec de la patine, il officie aussi dans la presse généraliste.

1 COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.