Amazon décline, aux USA, son Echo en deux nouvelles variantes, Echo Dot, dépourvu (ou presque) de haut-parleur et Amazon Tap, une version réduite d’Echo, mais avec haut-parleur intégré. Curieusement, le vendeur a choisi une approche très particulière pour vendre ses dernières créations : il faut les commander à partir d’un Amazon Echo ou d’une Fire TV, et être, en plus, abonné au service Amazon Premium. Une façon de se faire désirer, peut-être, ou plus certainement de répartir un stock initial sans doute limité.

Souvenez-vous : l’Echo d’Amazon est un assistant personnel autonome – l’assistant vocal a son petit nom, comme Siri, chez Amazon c’est Alexa – initialement conçu pour rendre plus aisées les commandes de produits chez Amazon. Mais, depuis sa sortie fin 2014, Amazon lui a adjoint de nouvelles possibilités : écoute automatique de musique, commande de taxi ou de pizza, commande des appareils domotiques et l’a ouvert, en juin dernier, aux développeurs tiers via un Kit de développement.

L’Amazon Dot est bien plus petit, car dépourvu de haut-parleur, sinon un de faible puissance, destiné à une utilisation à proximité immédiate. Mais le Dot est capable de se connecter à vos propres haut-parleurs Bluetooth ou filaire. L’Echo Dot est vendu 90 $, contre 180 $ pour l’Echo original dont il reprend les possibilités.

L’Amazon Tap est une version réduite en taille d’Echo, plus portable, qui présente la particularité de s’activer en le tapotant. Il intègre un haut parleur et une poignée de transport. Il sera vendu, à partir du 31 mars, 130 $. L’appareil n’est pas proposé en France, pas plus que les autres de cette gamme.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.