Malgré ses indéniables qualités, le boitier photo pour iPhone DxO One peine à trouver son marché. Le concept, pourtant, est séduisant : proposer un appendice qui se connecte à l’iPhone mais lui assure une qualité photographique réflex. L’appareil a de sérieux atouts techniques : optique à ouverture variable (là où l’ouverture de l’iPhone est fixe) f/1.8 à f/11, capteur de 1″ 20,1 millions de pixels, mode RAW. Mais son prix de lancement, 649 €, était vraiment salé. Le français vient de réagir en annonçant une baisse très sensible, le DxO One est désormais proposé à 499 €.

Le fabricant lance également une mise à jour du firmware de l’appareil, qui en renforce les capacités lorsqu’il est déconnecté de l’iPhone avec un nouveau mode dit « autonome ». Pour activer et sortir du mode autonome, il suffit de balayer l’écran du DxO One. En mode autonome, il affiche une minuscule vignette permettant (très grossièrement, l’écran du DxO One est un écran de réglage et pas un vrai écran couleur) de cadrer la scène. Les images sont automatiquement envoyées vers l’iPhone déconnecté, et disponibles pour l’affichage et le partage.

DxO-One-autonome

Le DxO ONE conserve, déconnecté, les derniers paramètres enregistrés (vitesse, ouverture, balance des blancs, correction d’exposition), même après le redémarrage de l’appareil photo. Cette mise à jour de firmware est la seconde depuis la sortie de l’appareil.

Le DxO One embarque une optique (6 lentilles asphériques), équivalente à une optique full frame équivalent 32 mm, qui permet une mise au point dès 20 cm, et un capteur de 1″, qui monte jusqu’à 51200 ISO de sensibilité, avec une vitesse d’obturation comprise entre 1/8000 et 15s.

1 COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.