WD présente également aujourd’hui ses premiers SSD, qui font suite au rachat, en octobre 2015, de SanDisk pour 19 milliards de dollars. L’offre du leader des disques durs est encore un peu timide, et se compose de deux gammes, la gamme « Blue », assez performante et proposant des capacités importantes, et « Green », économe en énergie, mais pas encore disponible. Ces deux gammes sont déclinées dans des boitiers classiques SATA 2,5” ou au format M.2 2280.

Les SSD Blue de WD offrent des débits dans la bonne moyenne de l’ordre de 545 Mo/s et 525 Mo/s, respectivement en lecture et écriture séquentielle. Ils sont donnés pour une endurance de 400TBW (erabytes Written) et de 1,75 millions d’heures MTF pour le modèle 1 To (300 $), 200 TBW pour le 500 Go (140 $) et 100 TBW pour le 250 Go (80 $).

WD-Bleu

Les SSD Green de WD sont censés être les plus économes en énergie, et seront proposés en 120 et 240 Go de capacité, avec une endurance estimée à, respectivement, 40 et 80 TBW. Niveau performances, ils sont donnés pour 540 Mo/s et 465 Mo/s (430 pour le 120 Go) en lecture et écriture séquentielle.

WD-Green

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.