Décidément, Intel a bien du mal à trouver sa voie dans les nouveaux appareils électroniques : après avoir mis un terme à sa branche smart watch en novembre 2016, c’est au tour du dernier projet conduit par son « New Device Group » d’être mis à la poubelle. Le fondeur arrête le développement de ses lunettes connectées. Cet arrêt devrait déboucher sur certains licenciements, parmi les 200 employés du New Device Group, révèle The Information.

Ce projet de lunettes de réalité augmentée était connu, en interne, sous le vocable Vaunt ou Superlight. Intel a confirmé l’arrêt du projet : « Intel travaille de manière continue sur de nouveaux projets et de nouvelles expériences. Tous ne se concrétisent pas en produits mis sur le marché. Le projet Superlight en constitue un bon exemple. Intel a adopté une approche très personnelle et différenciée pour ses lunettes de réalité augmentée. Cependant, nous devons adopter une approche très rationnelle sur ces nouveaux projets ce qui aboutit parfois à des décisions difficiles comme leur arrêt », a expliqué le fondeur.

Le projet Vaunt était, il est vrai, très particulier : Intel a développé une approche spécifique de la réalité augmentée, avec un objectif d’afficher des informations contextuelles utiles à l’utilisateur plutôt que des objets 3D dont on ne perçoit pas toujours l’intérêt. Les lunettes utilisaient un laser VSCEL pour projeter directement les infos sur la surface de l’œil.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*