Tandis que le californien Magic Leap continue de dévoiler, petit à petit, sa technologie dite de « réalité mixée » et certains éléments de ses lunettes magiques, les interrogations montent au sein de la communauté technologiques sur la capacité de la société à concrétiser ses promesses. Hier, une équipe de la société a fait une petite démo diffusée en streaming sur Twitch, montrant un jeu expérimental nommé Dodge et annoncé la sortie, cet été, des [Magic Leap One Creator Edition], première version développeurs de ses lunettes AR.

Démo décevante, promesses à concrétiser

Une démo un brin décevante : la promesse des lunettes Magic Leap est celle d’une réalité mixée, avec des interactions naturelles avec le porteur de celles-ci. Dans la démo Dodge, un personnage fantastique type Golem lance des pierres en direction de l’utilisateur qui peut les casser avec sa main. Le personnage s’inscrit bien dans l’environnement réel, mais sa visualisation semble peu naturelle, loin des prouesses réalisées avec ARKit 2. Le personnage apparait très lumineux, sans ombrage et son placement dans l’environnement réel semble au mieux approximatif. De même, la détection des mains de l’utilisateur semble imparfaite.

Ceci étant dit, Magic Leap promeut surtout une technologie, ouverte aux créateurs de contenus, invités à télécharger un SDK pour commencer à développer leurs projets. Et cette technologie, nouvelle, demande d’inventer une ergonomie et un discours graphique spécifique. Si les Magic Leap peuvent être associée à un contrôleur AR, que l’on tient à la main, elles peuvent aussi détecter les mouvements des mains, a priori sans ajout de périphérique. Sur le plan graphique, c’est la même chose : tout est à inventer. « Nous avons constaté qu’utiliser des solides pour nos éléments d’interface ne permettait pas de déboucher sur une bonne expérience utilisateur. De fait, nous utilisons des tracés fins pour placer nos éléments d’interface de manière plus naturelle », expliquait, hier, l’un des employés de Magic Leap.

Magic Leap One Creator Edition, Tegra Inside

Les premières lunettes Magic Leap, les Magic Leap One Creator Edition, arriveront donc cet été. On sait désormais qu’elles sont animées par un processeur Nvidia Tegra X2. Leur prix reste mystérieux mais Magic Leap parle de celui « d’un smartphone haut de gamme ». Comptons donc autour ou au dessus des 1000 €.

Magic Leap excite la Silicon Valley depuis sa création : l’entreprise a levé plus de 2 milliards de dollars pour son développement, et était valorisée, fin 2017, 5 milliards de dollars. Mais, depuis sa création les lunettes VR se sont multipliées, et Apple, suivi par Google, ont investi lourdement dans la réalité augmentée depuis les smartphone. Le monde a changé, les promesses de Magic Leap pas tellement. Tim Cook, et de nombreux autres capitaines d’industrie, ont visité les locaux de la société, signe de l’intérêt que la Valley lui porte. Dès cet été, on saura si celui-ci était exagéré ou pas…

Ci-dessous, la présentation complète (et verbeuse) de l’état du projet Magic Leap.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.