Ce soir à 18 heures, Magic Leap tient conférence. La jeune société, qui promeut la Magic Leap one, son premier équipement de réalité augmentée, vendu aux développeurs près de 2300 $, présentera les premiers titres disponibles pour sa plateforme. Et si on avait déjà aperçu une implémentation sympathique d’Angry Birds, les nouveaux titres haussent clairement le niveau.

On devrait notamment découvrir, ce soir, Dr. Grodbort, un jeu développé par Weta games, un studio qui collabore avec Magic Leap depuis 6 années, et dispose donc d’une expérience inédite du casque de réalité augmenté. Il s’agit d’un simple jeu de tir, le joueur devant repousser une invasion de robots belliqueux (mais avec une bonne bouille). Équipé du contrôleur du Magic Leap One, le joueur scanne déjà la pièce – ce qui peut prendre jusqu’à 4 minutes – avant d’entrer dans le jeu proprement dit et de commencer sa croisade exterminatrice. Le rendu graphique, sur la petite vidéo ci-dessous est assez saisissant.

Un autre jeu sera montré ce soit, développé assez rapidement par le studio qui a créé Wingnut. Il met en scène un apprenti exterminateur d’insecte (décidément, on extermine !) qui se forme aux différentes menaces à ailes ou à pattes. « Le mapping et les graphismes sont exceptionnels », assure TechCrunch qui a pu essayer le titre et loue également ses qualités sonores.

D’autres exemples d’utilisation seront dévoilé lors de la conférence de ce soir, notamment l’installation de meubles en réalité augmentée chez Wayfair, ou encore la formation médicale chez Brainlab.

Les premiers retours de développeurs semblent, globalement, élogieux. Si l’affichage en réalité augmentée souffre encore de petits problèmes occasionnels, les Magic Leap One assurent une immersion inédite, délivrent une puissance de calcul suffisante et disposent d’une autonomie de 3 heures, ce qui est plutôt très bon dans le domaine. Elles restent encombrantes, et requièrent de porter un boitier processeur.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.