L’excellent HomePod ne semble guère trouver les faveurs des américains : selon une toute fraiche étude de Consumer Intelligence Research Partners, le haut-parleur connecté d’Apple s’adjugerait à peine 6 % du marché américain, lequel est estimé, fin 2018, à 66 millions d’appareils ; Apple aurait donc placé quelque chose comme 4 millions de HomePod dans les foyers américains.

En part de marché, ça fait peu, mais la concurrence, qui écrase le secteur, vend des produits très bon marché. Amazon, qui s’arroge 70 % de la base installée aux USA, propose ses Echo pour quelques dizaines de dollars, tandis que Google, qui capte 24 % du marché, ne vend guère plus cher ses Google Home (149 € en France). Ces deux vendeurs pratiquent en outre des opérations promotionnelles à très bas prix, où les hauts-parleurs sont presque donnés, l’essentiel étant de capter, au plus vite, les parts de marché. En volume d’affaire, la situation de la Pomme apparait moins périlleuse donc, avec des HomePod vendus 349 $/€.

Cependant, nul doute que Cupertino ne se satisfait pas de cette maigre part de marché. Pour le moment, elle agit sur la question du prix. Semblant contredire la rumeur qui veut qu’Apple vend ses HomePod « à perte« , les vendeurs d’électronique US ont multiplié les promotions sur les HomePod, dont le prix est parfois descendu jusqu’à 250 $

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.