Boutons de volume du HomePod

L’arrivée tardive du HomePod sur le marché des haut-parleurs assistants personnels, alors que celui-ci était déjà nettement dominé par Amazon, et, dans une moindre mesure Google, continue de se payer cher. Le haut-parleur d’Apple, malgré une progression des ventes de 45 % au 4e trimestre 2018, ne pèse que 4,1 % du marché mondial, estime Strategy Analytics. Apple aurait écoulé 1,6 millions de HomePod au 4e trimestre, contre 1,1 million il y a un an (part de marché de 4,9 %).

Globalement, sur ce trimestre, il se serait vendu 38,5 millions d’appareils, un chiffre, en progression de 95 %, supérieur aux ventes de toute l’année 2017. Sur l’année 2018, ce sont 86,2 d’appareils qui auraient trouvé preneur.

Les performances du HomePod sont donc en deçà de celles du marché des hauts-parleurs intelligents, dominé par Amazon et Google. Ceci dit, les deux géants vendent surtout les versions bon marché de leur produit – Echo Dot et Home Mini – et ne gagnent donc vraisemblablement pas beaucoup d’argent sur ce segment. Apple ne serait pas forcément mieux lotie : malgré un prix très nettement plus élevé, le HomePod serait presque vendu à prix coutant, croyait pouvoir annoncer John Grubber.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.