Ah le monde fabuleux de la tech, et l’immense déontologie de ses acteurs, qui assurent leurs bons clients qu’ils sont des partenaires de confiance. Prenez Nest par exemple, la filiale de Google qui jurait, quand Google l’a racheté, qu’elle ne partagerait pas ses données utilisateurs avec les services de la maison-mère, avant de faire exactement le contraire. Nest propose, dans son fourbis domotique, Nest Secure, un système de sécurité pour la maison modulaire. Celui-ci se compose d’une base – le Nest Guard – de capteurs de proximité et de mouvement, ainsi que de badge d’accès. Le produit est vendu associé à une note technique, qui en détaille les caractéristiques. Dans celles-ci, nulle trace d’un microphone dans les produits.

Et pourtant : Android Authority remarque que Google annonce qu’il déploie son assistant Google sur le système Nest Secure. Celui-ci pouvait déjà être utilisé avec ce système, mais par le relais de l’assistant Google d’un smartphone, par exemple. Grâce à la mise à jour, l’assistant Google est directement activé dans la base Nest Guard.

Pour le dire autrement, depuis qu’il vend son système de sécurité, Google y a placé un microphone, sans le dire à personne. Microphone que Google a pu activer, tranquille, à distance. Voilà qui pourrait un peu agacer le client, l’avocat des libertés individuelles, voire le régulateur. Google a confirmé la chose, précisant que le micro était désactivé depuis l’origine, et que le client devait l’activer pour faire fonctionner l’assistant. Le micro était là, on peut le faire fonctionner avec l’assistant Google, mais c’est le client qui l’active, dit en somme Google.

Voici le communiqué de Google : « L’assistant Google sur Nest Guard est une fonctionnalité optionnelle, soumise à acceptation. Dès que cette fonctionnalité sera disponible pour nos utilisateurs, ils recevront un courrier électronique contenant les instructions permettant d’activer celle-ci et d’activer le microphone dans l’application Nest. Nest Guard possède un microphone intégré au périphérique qui n’est pas activé par défaut.Tous les appareils fournis avec l’assistant Google intégré sont conçus dans le respect de la confidentialité. Une fois que Google Assistant est activé, le micro est toujours activé mais n’écoute que les mots clés «Ok Google» ou «Hey Google». Google stocke uniquement les requêtes vocales après avoir reconnu ces mots clés. Le contenu des données vocales et des requêtes est envoyé aux serveurs Google pour analyse et stockage dans My Activity. Grâce à Mon activité, les utilisateurs contrôlent leurs informations. Ils peuvent afficher ou supprimer des requêtes vocales dans Mon activité ».

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.