Apple domine « clairement » le marché des montres connectées aux USA, lequel, dans sa globalité, explose littéralement, avec une croissance annuelle mesurée à 61 % du nombre de montres vendues entre 2017 et 2018. Sur le seul plan financier, le marché des montres connectées a grossi de 51 % sur la même période. En clair, il se vend beaucoup plus de montres, un peu moins chères, en 2018 qu’en 2017.

Si Apple est « clairement » en tête selon NPD Group, le trio de leaders du marché se compose d’Apple, Samsung et Fitbit. À eux trois, ils trustent 88 % du marché en volume. Les constructeurs de montres traditionnelles comme Fossil, ou les spécialistes des montres sportives comme Garmin ne demeurent pas inactifs, mais « travaillent à accroître leur part de marché », notent les analystes.

Ces données, en tout cas, donnent tort à ceux qui pensaient que les montres connectées n’étaient qu’un épiphénomène temporaire. Elles s’installent durablement dans le paysage. Aux USA, 16 % des adultes en possèdent une. Le taux de pénétration est plus élevé chez les jeunes de 18 à 34 ans qui sont 23 % à en posséder une. Le segment des séniors est pour le moment en retrait mais devrait croitre grâce aux fonctions santé, notamment mises en avant par Apple. Autre facteur de croissance, le développement des fonctions domotiques pilotées par les montres. Là aussi, Apple est bien placée avec un HomeKit qui se généralise.

Apple a affiché une croissance de 50 % de son chiffre d’affaires « wearable » sur son dernier trimestre grâce aux « bonnes ventes de l’Apple Watch Series 4 et des AirPods.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.