Décidément les « sources industrielles » ont très envie de voir débarquer les écrans microLED dans les Apple Watch : après les premières rumeurs lancées (à tort jusqu’ici) par Digitimes et tablant sur l’arrivée d’un tel écran dès 2019, puisBloomberg, qui reprenait cette hypothèse en mars dernier, une nouvelle salve est tirée aujourd’hui par l’Economic Daily News chinois, qui, avec les approximations de la traduction automatique, estime qu’Apple est en « discussions avancées » avec des fabricants d’écrans taïwanais pour lancer l’écran microLED dans les Apple Watch de 2020.

L’hypothèse écran microLED pour l’Apple Watch 2020 fait son come-back

Si les fabricants contactés ont tous refusés de confirmer la rumeur, l’un a tout de même confié être en contact avec « l’industrie américaine des montres intelligentes », dont Apple est le premier représentant. L’affaire, si elle devait se conclure, ne déboucherait pas sur une production d’écran avant, au moins, 9 mois, et concerner donc les Apple Watch du second semestre 2020, vraisemblablement en septembre, mois classique pour l’arrivée des nouvelles Apple Watch.

Les écrans MicroLED sont considérés comme les remplaçants parfait de des OLED. Comme ces derniers, ils ne requièrent aucun rétro-éclairage, les pixels émettant eux-même la lumière, et permettent donc des noirs profonds, et une gamme de couleurs étendue. À la différence de l’OLED, ils ne reposent pas sur l’utilisation d’un substrat organique, qui a tendance à se détériorer avec le temps (les phénomènes de burn-in qui affectent les écrans OLED lors d’un affichage prolongé), et devraient donc être plus durables. Mais développer cette technologie coûte cher, très cher.

Les technologies écran, © TrendForce

Apple s’y intéresse depuis longtemps, et l’a montré en rachetant LuxVue, un spécialiste émergeant du domaine, en 2014. La Pomme possède même sa mini-usine de recherche et fabrication en Californie, à Santa Clara ; auparavant, elle était réputée travailler avec une unité de recherche et de production, gérée conjointement avec TSMC, qui travaille sur ce sujet à Longtan, au nord de Taïwan.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.