Le marché des montres connectées pourrait se concentrer un peu plus encore : fortement dominé par les Apple Watch, il ne laisse pas de grandes perspectives aux concurrents d’Apple. Ainsi, Fitbit, le 4e acteur de la montre connectée en 2018 songerait à trouver du soutien en se vendant à plus gros que lui. C’est la banque Qatalyst Partners qui se chargerait de trouver les candidats acquéreurs, au rang desquels on trouve Google Alphabet, mais aussi des fonds d’investissement.

Fitbit, qui a racheté Peeble, ne parvient pas à retrouver une rentabilité financière, et à passer d’un business de tracker fitness à celui de montres connectées de plein exercice. Côté fitness, Fitbit affronte la concurrence des chinois Xiaomi et Huawei, tandis que sur le segment des montres connectées performantes, il lutte contre Apple et Samsung.

Ni Fitbit, ni Alphabet n’ont commenté la rumeur de marché rapportée par Reuters.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.