Et voilà que tout un chacun peut observer, à loisir, l’œil dubitatif mais le sourcil affolé, le monstre du Loch Ness, sans même bouger de son fauteuil. C’est en effet au sein de l’application Plans d’Apple, sur les iBidules et sur Mavericks Mac, en scrutant le lac du Loch Ness – un lac écossais des Highlands, qui mesure une quarantaine de km de longueur sur un à deux de largeur – qu’on peut voir le monstre.

nessie

Cherchez donc Dores scotland sur Plans. Vous y êtes ? Montez un peu, au sud, dépassez le morceau de terre qui fait office de cap et regardez au milieu du lac. Vous voyez cette silhouette plus claire, dont la taille dépasse largement les bateaux amarrés à proximité ?

« Qu’est-ce donc sinon le Monstre du Loch Ness ! », s’exclament deux experts de Nessie, Peter Thain et Andy Dixon, qui ont repéré celui-ci avec la plus haute technologie disponible. Un monstre, bien éduqué, qui a la bonne idée de faire coucou pour la photo satellite en plus. C’est sûr, Nessie est a peine plus discret qu’une starlette de télé réalité : il a été aperçu 1036 fois ces 1500 dernières années.

Avant que les experts et autres briseurs de rêves ne viennent nous parler aberration de capteur, reflet de soleil, sous-marin nord Coréen, ou autre explication sortie de leurs esprits fertiles mais retors, évadons-nous avec Nessie dans les Highlands.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.