GT Advanced Technologies, partenaire d’Apple dans une usine de fabrication à grande échelle de saphir de synthèse, s’est placé sous la protection de l’article 11 de la loi américaine sur les faillites. Avant la première audience concernant cette faillite, qui se tendra le 15 octobre prochain, GT fait entendre sa voix. Le deal passé avec Apple était « oppressif et onéreux », et y mettre fin était impératif pour la survie de la société. Celle-ci a annoncé son intention de fermer les usines situées en Arizona, co-opérée avec Apple, et dans le Massachusetts, ainsi que de licencier les 890 salariés de ces unités.

L’affaire, qui soulève de nombreuses questions, analysées ici-même semble en tout cas loin d’être parvenue à son épilogue.

twin_creeks_hypeirion_550-600x0-600x0-2

Wall Street Journal – Contenu anglais (payant)

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.