Pandora est un des dinosaures de l’écoute de musique en streaming mais qui ne s’est jamais exporté. À l’occasion de ses résultats trimestriels, le service présente un ralentissement de sa progression qu’il impute directement à Apple Music.

pandora-radio

Pandora s’attendait à cette baisse mais avec un impact à court terme, fortement liée au marketing agressif d’Apple autour d’Apple Music et l’envie des utilisateurs d’aller essayer. Cependant le véritable impact sur les clients actifs du service et le taux d’écoute est plus que limité, Pandora gagne tout de même 2% d’abonnés mensuels, totalisant pas moins de 78,1 millions d’auditeurs dans seulement 3 pays où le service est présent (États-Unis, Australie et Nouvelle-Zélande).

Pandora avait prévenu les investisseurs qu’ils s’attendaient à une chute de son audience avec l’arrivée d’Apple sur le marché, mais cette baisse se limite à 1% sur le dernier trimestre et n’entache pas la progression de 2014 à 2015.

L’arrivée imminente d’Apple Music sous Android d’ici quelques semaines devrait remuer le couteau dans la plaie, mais faut-il encore que les 3 mois d’essais engagés se transforment en abonnements payants dans les mois à venir !

Il ne reste à Pandora qu’à s’étendre à l’international pour chasser sur les terres de Spotify et Apple et enrayer la baisse.

— Source : 9to5mac.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.