Usine Microsoft à Wilsonville, Oregon, © Microsoft

Apple et Foxconn songent bien à investir, lourdement, aux USA : les deux géants auraient, en commun, un projet d’investissement pour la création d’une usine de fabrication d’écrans, usine qualifiée de très automatisée mais qui déboucherait tout de même potentiellement sur la création de 30 000 à 50 000 emplois.

Ce n’est pas la première fois que l’on évoque ce sujet : Foxconn voulait investir avec Sharp, sa filiale, et avait commencé très tôt à discuter avec la blonde présidence des USA. Qu’Apple investisse directement est plus nouveau. « Apple veut investir avec nous car ils ont besoin des écrans », a justifié Terry Gou, le boss de Foxconn qui a tout de même laissé poindre son scepticisme quant au désir des clients de payer le prix du made in USA.

« Dans le futur, ils pourraient avoir à payer 500 $ de plus pour un produit américain mais il ne fonctionnera pas nécessairement mieux qu’un téléphone chinois à 300 $ », a-t-il lâché, tout en réclamant des autorités américaines qu’elles proposent le terrain et les infrastructures nécessaires à l’installation de sa nouvelle usine.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.