Tony Fadell

Tony Fadell en personne a donné de la voix pour commenter la révélation, ce matin, des deux versions initiales des systèmes d’exploitation destinés à l’iPhone de 2007, P1 et P2.

L’une de ces versions était portée par l’équipe de Fadell, l’inventeur des iPod, l’autre par Scott Forstall, le géniteur d’iOS, qui a été finalement choisie. Et en regardant les deux versions fonctionner, on comprend le pourquoi de ce choix : P1 de Fadell tentait de reproduire sur un écran tactile le fonctionnement d’un iPod, tandis que P2 de Forstall mettait déjà en scène les prémices des usages multitouch adoptés plus tard sur l’iPhone. L’une regardait le passé, l’autre l’avenir.

Cependant, l’idée d’une compétition entre ces deux équipes est fermement contestée par Fadell : « Faux !!! Ça n’a jamais été une compétition. Nous avons cherché, ensemble, la meilleure solution. Steve nous avait demandé de tester toutes les possibilités ». Avant d’ajouter : « les idées étaient en compétition, pas les équipes ».

Pourtant, les relations entre Tony Fadell et Scott Forstall étaient, de notoriété quasi publiques, exécrables. Et Tony Fadell n’a pas manqué de saluer par un peu élégant « Scott Forstall a eu ce qu’il méritait », le départ forcé de celui-ci suite au fiasco de Maps.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.