Si l’on s’en tient aux règles de l’App Store, les développeurs doivent soumettre chaque mise à jour aux équipes de validation de Cupertino. La cause est entendue, mais les délais sont parfois exagérés ou même incompréhensibles alors même que la mise à jour est aussi urgente qu’elle est mineure.

Pour contourner cette contraintes, certains éditeurs ont conçu des kits de développement (SDK) qui offrent la possibilité de mettre à jours des applications distribuées via l’App Store sans en passer par une validation d’Apple.

Des développeurs utilisant le kit de Rollout notent qu’Apple les enjoint à supprimer tout code relatif à cet outil dans les forums qui leurs sont dédiés. Si Cupertino n’a pas commenté l’information, les témoignages se multiplient, citant l’email reçu de la part d’Apple. La missive met effectivement en cause les possibilités offertes par les outils de modifier le comportement et les fonctionnalités d’une application sans passer par le canal de validation officiel.

Sans communication officielle, il semble que l’utilisation de SDK de type « hot code push » est proscrite pour des raisons de contrôle nécessaire à la sécurité des applications téléchargées dans l’App Store.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.