Le ton monte entre Apple et Attac : l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne, qui a organisé des manifestations de protestation contre la politique fiscale d’Apple, en décembre dernier, est assignée en référé par la Pomme devant le TGI de Paris.

« lundi 12 février à 13 h 30, Attac est convoquée devant le tribunal de grande instance de Paris à la suite d’une assignation en référé déposée par Apple. La raison : empêcher les actions futures dans les Apple Store, telles que celles menées le 2 décembre 2017. Avec la campagne #ApplePayeTesImpôts Attac dénonce l’évasion fiscale massive pratiquée par la marque à la pomme, exige le versement définitif de l’amende de 13 milliards d’euros infligée par la Commission européenne et demande à Apple de payer sa juste part d’impôts », déplore Attac dans un communiqué.

De son côté, Apple « demande au TGI de Paris d’interdire à l’association de pénétrer dans ses magasins hexagonaux pendant trois ans, sous peine d’une astreinte de 150 000 euros par violation de l’interdiction, ainsi qu’à verser à Apple 3 000 euros », rapportent les Echos. « Attac menace de réitérer des actions qui ont déjà causé un préjudice à Apple et qui aboutiront à vandaliser les magasins exploités par Apple, à mettre en péril la sécurité de ses employés et de ses clients et à causer un préjudice commercial à Apple » avance Apple dans sa plainte.

Le 18 décembre dernier,des responsables d’Apple France avaient rencontré ceux d’Attac pour leur enjoindre de cesser leurs actions, sans succès.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.