Apple tenait sa réunion annuelle des actionnaires, hier, dans l’auditorium Steve Jobs, qui a été dûment mitraillé pour l’occasion. Bien en a pris aux actionnaires puisqu’ils ont appris qu’Apple ne comptait pas organiser de visite de son Apple Park pour le public, qui restera cantonné aux rares zones accessibles, dont la boutique du campus. « Nous avons bien trop d’éléments confidentiels à l’intérieur », s’est borné à expliquer Tim Cook qui, après la fuite du bootloader des iPhone iOS 9 a avoué, avec une pointe d’humour que « maintenir les secrets confidentiels est le but de mon existence désormais ».

Parmi les autres sujet évoqués, celui d’une éventuelle succession du CEO d’Apple. Le Conseil d’administration ne compte pas se laisser prendre au dépourvu en cas, par exemple, d’accident. Apple a des candidats internes pour sa succession le cas échéant mais, sauf extraordinaire, la chose n’est vraiment pas à l’ordre du jour.

Cook a profité de l’opportunité pour redonner quelques chiffres clefs sur le business d’Apple :

  • le taux de satisfaction de l’iPhone X est hors norme, à 99 %
  • Le business à porter sur soi chez Apple représente presque une entreprise du Fortune 300, Apple ne parlant, il y a quelques semaines que du classement Fortune 400. En clair, ça grimpe toujours fort niveau vente d’Apple Watch, d’AirPods et de produits Beats.
  • Apple a quasiment un quart de milliard d’abonnements actifs sur ses services.
  • les paiements mobiles décollent « plus lentement » que Tim Cook ne l’avait prévu, mais accélèrent dans les marchés clefs comme la Chine et la Russie. « J’espère que je verrais la disparition de l’argent physique pendant ma vie », a commenté Cook.

Enfin, les deux propositions publiques, qu’Apple aurait aimé ne pas mettre aux voix l’ont été, et chacune a été rejetée. L’un espérait plus de liberté pour les actionnaires pour désigner des membres du Conseil d’administration. Elle n’a recueilli que 32 % des votes ; l’autre, concernant la mise en place d’une sorte de commission des droits humains n’a reçu que 5,6 % de votes favorables.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*