Apple augmente le nombre de ses voitures autonomes en Californie, lequel est passé de 45 voitures il y a quelques semaines à 55 désormais. Cupertino a également certifié 83 conducteurs, ses voitures autonomes circulant pour l’heure avec un conducteur assis derrière le volant. Apple n’a pas encore sollicité la possibilité de faire circuler des voitures autonomes sans conducteur du tout – actuellement, ils sont là pour prendre le contrôle en cas de problème, possibilité il est vrai offerte seulement depuis un mois en Californie.

Apple devant Tesla ou Google

Mine de rien, Apple maintient l’une des plus importante flotte de véhicules autonomes de test en Californie, ne cédant la première place que devant GM Cruise, qui possède 104 voitures de ce type. Apple se place devant Google Waymo (51 voitures), Tesla (39) ou Drive.Ai (14) en nombre de véhicules, même si cette donnée ne permet pas de dire grand chose, ni ne peut être corrélée avec l’avancement du projet. Au total, pas moins de 409 véhicules autonomes sont habilités à circuler en Californie.

Le projet, d’ailleurs, conserve des contours assez flous : on sait qu’Apple a abandonné l’idée de construire sa propre voiture pour se concentrer sur l’électronique et l’informatique embarquée permettant la conduite autonome, mais on ignore totalement la manière dont la Pomme compte valoriser ses recherches : en proposant sa technologie aux fabricants d’automobile, ou en s’associant avec l’un d’eux ? Tim Cook a estimé que ce projet était l’un des plus importants développé par la Pomme. « Nous nous concentrons sur les systèmes de conduite autonome, c’est une technologie clef qui est extrêmement importante. Nous la voyons comme la technologie mère pour les développements de l’intelligence artificielle. C’est probablement l’un des projets les plus difficiles que nous conduisons en la matière. Nous ne disons pas vraiment où nous allons sur le plan des produits, mais nous sommes très clairs sur le fait qu’il s’agit d’une technologie clef selon notre point de vue », expliquait-il en juin dernier.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*