La nature à horreur du vide : Comme Google augmente de manière délirante les tarifs de son ancien service gratuit, Google Maps, voilà qu’Apple se lance dans la partie en dévoilant MapKit JS, une bliblitohèque javascript permettant d’intégrer Apple Maps sur les sites web. Celui-ci est depuis longtemps utilisé par Apple sur son propre site web, par exemple avec la fonction « localiser mon iPhone ». Désormais, tout un chacun peut en bénéficier.

MapKit, pas gratuit mais presque

Google Maps ne propose plus que 28 000 accès mensuels gratuits, puis facture 7 $ les 1000 appels supplémentaires, soit une augmentation de 1400 % par rapport à ses anciens tarifs, et une réduction de 96 % de son quota gratuit. Apple Maps offre un tiers gratuit très très supérieur : 250 000 vues gratuites et 25 000 requêtes (recherche, géolocalisation, directions) par jour ! Si, par extraordinaire, un site web avait besoin de plus, Apple invite des développeurs à contacter son équipe pour les tarifs.

Des cartes sur mesure, mais en 2D

MapKit JS permet d’intégrer facilement une carte sur un site web, mais également d’ajouter des annotations, des points d’intérêt et rend même les annotations déplaçables par l’utilisateur.

Pour bénéficier de ces possibilités, les webmasters doivent, cependant, disposer d’un compte développeur Apple, de certificats et d’identifiants ad’hoc.

MapKit JS ne permet, à ce stade, que d’intégrer des cartes en 2D, Apple ne permettant pas l’accès à la fonction 3D disponible dans Apple Maps natif. Mais il s’agit d’une maigre limite considérant les tarifs très favorables de l’intégration de cet outil.

Google, après avoir joué la carte du dumping, a finalement dévoilé son jeu financier avec Google Maps. Apple s’est simplement emparé de cette opportunité pour revenir dans la partie face au géant de Mountain View. Pour le plus grand bénéfice de la communauté du web.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.