TSMC

Le fondeur taïwanais TSMC règne sur son secteur, en étant le premier à maîtriser la gravure en 7 nm à grande échelle, avec le processeur A12 des iPhone Xs et Xs Max. Samsung, Huawei et Qualcomm produisent, ou vont produire, des puces en 7 nm à leur tout. Global Foundries a jeté l’éponge, et Intel, lui, reste coincé à 12 nm.

TSMC s’appuie sur son partenariat très avancé avec Apple, qui investit dans ses unités de production, et détient, sur le premier semestre 2018, 56 % du marché de la gravure « pure player ». Cette bonne entente est faite pour durer, ce que confirme Digitimes qui estime que TSMC sera l’unique fournisseur d’Apple pour les puces A13 des appareils iOS 2019. TSMC est le fournisseur exclusif des SoC de ceux-ci depuis 2016.

Après le processeur A12, Apple devrait équiper ses prochains iPad Pro d’un processeur A12X, lui aussi gravé en 7 nm par TSMC, et intégrant vraisemblablement un processeur avec des cœurs aux cadences plus élevées et un GPU plus musclé.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.