Apple devrait lancer son service de streaming vidéo au 1er semestre 2019, d’abord aux USA, avant de l’étendre mondialement à une centaine de pays dans les mois suivants. The Information (payant) estime qu’Apple compte frapper fort et se placer d’emblée comme un concurrent de Netflix et Amazon, qui dominent le secteur.

Niveau catalogue et offre, le service de streaming pommé intégrerait les contenus développés par Apple – auxquels elle consacre au moins 1 milliard de dollars en 2018 – des contenus sous licence et l’accès à des offres d’autres fournisseurs de contenus. Certains contenus, ceux d’Apple vraisemblablement, seraient proposés gratuitement aux possesseurs d’appareils Apple.

C’est évidemment la qualité du catalogue qui déterminera en partie le succès du service, et sur le sujet, on peut nourrir quelques inquiétudes. Si le « politiquement correct » d’Apple en matière d’apps peut se comprendre, il en va un peu différemment dans les fictions TV et le mantra « pas de sexe, pas de violence » trouvera vite ses limites.

Le service de streaming sera proposé sur l’Apple TV, peut-être au sein de l’app TV, actuellement bien peu utile dans nos contrées, sur les appareils iOS et les Mac. La Pomme ne semble pas vouloir le proposer chez ses concurrents, fidèle à sa relativement constante habitude (Apple Music est accessible sur Android cependant). Un choix peut-être plus difficile à tenir en matière de vidéo, où Apple est loin d’avoir une position forte. Son Apple TV reste loin derrière les boitiers de Google, Amazon ou Roku.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.