Après l’alerte chinoise dans la guerre Apple vs Qualcomm, le fondeur ayant obtenu une injonction à l’encontre de certains iPhone et Apple ayant répliqué en sortant une mise à jour logicielle iOS 11.1.2 censée supprimer les violations de brevets, ce que conteste Qualcomm, c’est au tour de la justice allemande d’infliger une défaite juridique aux équipes d’Apple : une juridiction munichoise vient de constater une violation de brevet hardware concernant les puces Qorvo Inc présentes dans certains iPhone. Apple a immédiatement pris acte de la décision et indiqué qu’elle retirait de la vente dans les 15 Apple Store allemands tous les iPhone 7 et 8, concernés par le jugement, dès que Qualcomm aurait provisionné les 668,4 million euros exigés dans l’affaire pour rendre effectif l’interdiction de vente.

Apple a également indiqué qu’elle allait faire appel de cette décision, tout en critiquant celle-ci, du moins l’attitude de Qualcomm. « La campagne de Qualcomm est une tentative désespérée de détourner l’attention des vrais problèmes entre nos entreprises. Leurs tactiques, devant les tribunaux et dans leurs activités quotidiennes, nuisent à l’innovation et aux consommateurs. Qualcomm insiste pour que des frais exorbitants soient facturés sur la base de travaux qu’ils n’ont pas réalisés. Les gouvernements du monde entier enquêtent sur leur comportement. Nous sommes bien sûr déçus de ce verdict et nous prévoyons de faire appel. Tous les modèles d’iPhone restent disponibles pour les clients par le biais d’opérateurs et de revendeurs dans 4 300 sites en Allemagne. Au cours de la procédure d’appel, les modèles iPhone 7 et iPhone 8 ne seront pas disponibles dans les 15 magasins Apple situés en Allemagne. Les iPhone Xr, Xs et Xs Max resteront disponibles dans tous nos magasins ».

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.