C’est cette fois très directement que l’on peut confirmer le départ de 190 personnes affectées au projet Titan – voiture et système de conduite autonome. Un document remis par Apple au California Employment Development Department californien donne ce chiffre avec précision, et fournit des détails sur le rôle des personnes licenciées : 38 responsables de programmes d’ingénierie, 33 ingénieurs en matériel, 31 ingénieurs en conception de produits et 22 ingénieurs en logiciel sont concernés, soit 124 ingénieurs. Les unités concernées sont installées à Santa Clara et Sunnyvale en Californie. Le coup de balai concerne donc des postes de développement importants, laissant planer le doute sur l’état d’avancement de ce projet, toujours mystérieux. La nouvelle avait été éventée dès le 24 janvier dernier.

Dans le même temps, on apprenait qu’Apple était clairement en queue de peloton quant aux nombres de désengagements de ses systèmes de conduite autonome, avec en moyenne 871,65 désengagements pour 1000 miles parcourus, soit un désengagement tous les 1,1 miles. Ce chiffre, expliquait Apple, était essentiellement du à une approche très conservatrice de la sécurité, et s’améliorait rapidement ces derniers mois. Reste qu’il fait mauvais genre dans un tableau que ces licenciements esquisse comme déjà peu flatteur.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.