C’est un sujet rarement abordé de manière frontale par les dirigeants d’Apple que Jeff Williams, le Chief Operating Officer de l’entreprise, a abordé lors d’une brève intervention à la Elon University de Caroline du Nord : le prix des produits Apple. « Les histoires qui parlent du coût de nos produits [ont été] le fléau de mon existence depuis toujours, y compris à nos débuts », a-t-il lancé, se disant « très au courant » de la mauvaise presse que ceux-ci occasionnent.

Apple, précise-t-il, « ne veut pas être une entreprise destinée à l’élite. Nous ne le voulons pas, nous voulons au contraire être une entreprise qui favorise l’égalité, et nous avons beaucoup de travail à faire à ce sujet en direction des marchés émergeants ». Apple est effectivement à la peine en Inde, le plus important de ces marchés émergeants, tandis que la Pomme enregistre aussi une baisse de ses ventes en Chine. Verra-t-on, en 2019, le prix des iPhone baisser ? Possible.

Un peu d’espoir existe, donc, de voir la note salée des produits pommés s’orienter vers une baisse. Mais, passant du chaud au froid, Williams explique aussi que « les analystes ne comprennent pas le coût réel de nos produits, et tout le soin que nous leur portons ». Citant, par exemple, le cas de l’Apple Watch, il explique qu’Apple ne s’est pas contentée de copier les trackers d’activités pour sa montre intelligente mais a mis en place un laboratoire médical complet comprenant 40 infirmières diplômées et a conduit une étude avec plus de 10 000 participants pour affiner l’analyse des calories brûlées lors des différents exercices physiques.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.