Hier soir, Apple était condamnée par un jury californien à payer 31 millions de dollars à Qualcomm, pour la violation de trois brevets jugés enfreints par un nombre restreint d’iPhone, 22 millions. Bien qu’il s’agisse d’un revers judiciaire, la faiblesse de la condamnation au regard des enjeux de la lutte entre les deux entreprises, qui se chiffrent en milliards, ne peut qu’étonner.

Apple a réagi, et estime, justement, que Qualcomm tente de détourner les commentateurs des vraies questions posées par le mode de rémunération des inventions de Qualcomm. « La campagne actuelle de Qualcomm autour de violations de brevet n’est rien de plus qu’une tentative de distraire des vraies questions auxquelles ils font face concernant leurs pratiques de business devant les juridictions fédérales américaines et autour du monde », a indiqué la Pomme.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.