N’a-t-il pas l’air heureux et épanoui, Tim Cook, assis à la droite du président américain Donald Trump alors que celui-ci rend compte de la réunion du American Workforce Policy Advisory Board, mercredi dernier ? « The Donald », volubile comme à son habitude, a tenu à remercier chaudement Tim pour sa contribution à l’économie américaine. « Des gens comme Tim – vous grandissez partout et vous faites les choses que je voulais que vous fassiez depuis le début. J’ai toujours dit « Tim, vous devez commencer à faire les choses ici », et vous l’avez fait. Vous avez vraiment réalisé de gros investissements dans notre pays. Et nous appréciions ça beaucoup, Tim Apple ». (vidéo à 1:03)

Tim Cook renommé Tim Apple, voilà qui peut faire sourire. Et « Tim Apple » a bien besoin, à cet instant, de sourire, alors qu’il semble « heureux comme une palourde » pour reprendre l’expression de John Gruber de participer au raout de Trump, qui vire immédiatement après ces félicitations à la charge contre « l’invasion » mexicaine qui menacerait les USA.

Apple entretient des relations difficiles avec l’administration Trump : celle-ci a appelé au boycott des produits Apple lors du conflit avec le FBI à propos du déblocage d’un iPhone lié au massacre de San Bernardino, tandis qu’Apple s’est opposée à la législation contre les « dreamers », ces migrants sans statut, de Trump.

Ce dernier, en tout cas, est coutumier de ces petits noms sympa : il a déjà appelé Marillyn Hewson, CEO de Lockheed Martin, « Marillyn Lockheed », ou Jeff Bezos (ennemi intime) « Jeff Bozo ».

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.