L’escalade verbale entre Spotify et Apple se poursuit : le service de streaming suédois, qui a déposé plainte contre Apple devant la Commission Européenne s’estimant pénalisé par Apple qui exige 30 % des abonnements souscrits depuis l’application Spotify iOS (15 % la seconde année), s’est fait renvoyer dans les cordes par Apple.

Il réagit à nouveau, avec un communiqué transmis à Variety : « Tous les monopoles diront qu’ils n’ont rien fait de mal et argumenteront qu’ils ont à coeur les meilleurs intérêts de leurs concurrents et des consommateurs. Ainsi, la réponse d’Apple à notre plainte devant la Commission européenne n’est pas surprenante et correspond tout à fait à nos attentes.

Nous avons déposé notre plainte parce que les actions d’Apple nuisent à la concurrence et aux consommateurs et constituent une violation flagrante de la loi. Cela est mis en avant par la conviction d’Apple que les utilisateurs de Spotify sur iOS sont des clients Apple et non des clients de Spotify, ce qui est au cœur du problème avec Apple. Nous respectons le processus que la Commission européenne doit maintenant entreprendre pour mener son examen », a indiqué Spotify.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.