Les termes de l’accord transactionnel entre Apple et Qualomm sont toujours inconnus, mais les analystes d’UBS avancent leurs pions. Selon eux, Qualcomm est le grand vainqueur de l’accord, et toucherait entre 5 et 6 milliards de dollars d’Apple, en paiement des royalties retenues par Apple et ses fournisseurs durant le conflit, lesquelles étaient estimées à 7 milliards de dollars. Outre ce paiement massif, Apple versera également des royalties pour chaque iPhone vendu, situées entre 8 et 9 $ selon UBS. Il s’agit vraisemblablement d’une estimation maximale, intégrant l’utilisation de modems Qualcomm.

Il semble cependant clair qu’Apple a été contrainte de transiger, sans être en position de force : Intel, qui a annoncé abandonner ses efforts en matière de modem 5G n’a pas été le partenaire idéal pour l’entreprise, qui risquait de ne pas pouvoir proposer d’iPhone 5G en 2020. Avec cet accord, coûteux, elle sera en mesure de le faire, en temps et en heure. Et d’ici quelques années, ce sont les équipes d’Apple qui concevront leur propre modem, mettant un terme à un épisode difficile pour l’entreprise.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.