Daisy

Apple continue à mettre les bouchées doubles sur son programme de recyclage d’iPhone et annonce que son robot spécialisé, Daisy, est maintenant capable de décortiquer 200 appareils à l’heure, et qu’il sait traiter 15 modèles d’iPhone différents. Daisy est capable de traiter 1,2 million d’ iPhone à l’année.

Daisy plus rapide que jamais

« Une fois que les matériaux ont été récupérés de Daisy, ils sont recyclés dans le processus de fabrication. Pour le cobalt, qui est un matériau clé pour la batterie, Apple envoie les batteries d’iPhone récupérées par Daisy en amont de sa chaîne logistique. Elles sont ensuite combinées avec des déchets provenant de sites de fabrication sélectionnés et, pour la première fois, le cobalt récupéré grâce à ce processus est maintenant utilisé pour fabriquer de toutes nouvelles batteries Apple – une véritable boucle fermée pour ce matériau précieux », précise la Pomme.

Daisy désassemble 15 modèles d’iPhone

Aux USA, Apple multiplie par 4 les points de collecte d’iPhone cassés ou usagés, intégrant les boutiques Best Buy à ses partenaires, ainsi que KPN aux Pays-Bas. Apple a déjà collecté 1 million d’appareils à travers son réseau de relais. « En 2018, la société a remis à neuf plus de 7,8 millions d’appareils Apple et a permis de détourner plus de 48 000 tonnes de déchets électroniques des sites d’enfouissement », explique Apple.

Unité de recherche pour le recyclage

La Pomme utilise maintenant de l’étain 100 % recyclé pour ses carte-mères de 11 de ses produits, tandis que les coques alu des iPhone démontés rejoignent, dès cette année, l’approvisionnement pour l’aluminium recyclé utilisé par les nouveaux Macbook Air et Mac mini.

Apple ouvre également une unité de 850 m2 à Austin, au Texas, destinée à rechercher de nouveaux moyens de recyclage ; ce labo travaillera en collaboration avec les ingéneiurs Apple, pour intégrer la réflexion « recyclage » dès la conception des produits.

Machinerie de l’unité d’Austin

1 COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.