Les choses semblent s’améliorer pour les iPhone en Chine. Selon Morgan Stanley, le mois de mars a été le troisième mois consécutif de gains de part de marché pour le smartphone pommé en Chine, après le coup de mou enregistré sur les trimestres précédents. Les efforts sur les prix consentis par Apple semblent porter leur fruit. « Il s’agit de la plus importante hausse des ventes depuis les 15 derniers mois », notent les analystes. Fin mars, Morgan Stanley crédite Apple de 20,9 % du marché des smartphones en fonctionnement en Chine, avec un écart qui se réduit avec Huawei, qui devance la Pomme.

Ce n’est pas la seule actualité d’Apple dans le pays, et la seconde est nettement moins reluisante : Apple est accusée d’avoir cédé à la censure chinoise, en supprimant certains morceaux de musique « pro-démocratie », notamment faisant référence au drame survenu sur la place Tiananmen, il y a 30 ans. Des morceaux de Denise Ho, Anthony Wong et Jacky Cheung, tous artistes de Hong Kong, ont été supprimés d’Apple Music en Chine. Un morceau de Jacky Cheung, par exemple, intitulé The Path of Man et faisant référence à la répression chinoise, a été supprimé. On y trouve un texte explicite: « Les jeunes sont en colère, le ciel et la terre pleurent / Comment notre pays est-il devenu une mer de sang? / Comment le chemin du retour est-il devenu un chemin sans retour ? ».

Apple n’a pour l’heure pas commenté ces accusations, qui commencent à faire du bruit aux USA, où plusieurs sénateurs se sont émus de cette tolérance à la censure.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.