Il faut s’y habituer : depuis deux trimestres, Apple n’indique plus le nombre d’exemplaires vendus de ses produits lors de la présentation de ses résultats trimestriels. La Pomme a estimé que cette information ne reflétait pas avec précision son business, au moment où – c’est sans doute une coïncidence – les ventes d’iPhone baissaient. Dès lors, il faut se contenter des estimations plus ou moins précises des analystes. Et coup sur coup, deux estimations viennent de tomber, qui pointent la même tendance : les livraisons d’iPhone ont chuté de 23 à 30 % sur le second trimestre 2019, tandis qu’Apple n’annonce « qu’une » baisse des revenus générés de 17 %. En clair, a vendu nettement moins d’iPhone lors du dernier trimestre, mais globalement plus chers qu’au second trimestre 2018.

À noter qu’IDC et Canalys estiment tous les deux que le marché mondial des smartphones est en repli de 6 %.

Canalys estime qu’Apple a vendu 40,2 millions d’iPhone, s’arrogeant seulement la 3e place du classement, derrière Samsung (71,5 millions) et Huawei (59,1 millions).

IDC trouve le même trio de tête avec respectivement, 71,9, 59,1 et 36,4 millions d’exemplaires écoulés.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.