La plainte déposée, début mars par Spotify contre Apple devant la Commission Européenne débouchera bien sur une enquête formelle sur le plan anti-trust, estime le Financial Times (payant). « Après avoir examiné la plainte et examiné les clients, les concurrents et d’autres acteurs du marché, la Commission de la concurrence de l’UE a décidé de lancer une enquête antitrust officielle sur le comportement d »Apple, selon trois personnes proches de l’enquête », rapporte la publication.

La Commission n’a pas encore officialisé cette procédure, qui devrait prendre des mois, voire des années avant d’aboutir. Spotify, qui compte près de deux fois plus d’abonnés payants qu’Apple Music, estime qu’Apple abuse de sa position dominante, et joue un jeu trouble en étant à la fois un concurrent de son service de streaming, avec Apple Music, et un « partenaire » qui contrôle le magasin applications sur lequel est proposé Spotify. Le groupe suédois estime aussi qu’Apple n’offre pas les mêmes accès aux développeurs tiers qu’à ses équipes en matière d’API de programmation (seule Apple peut utiliser les API dites privées) et que la part des abonnements reversée à Apple (30 % la première année, 15 ensuite) est discriminatoire.

Apple a répondu traiter tout le monde de la même manière, et excipé du nombre de mises à jour de l’app Spotify (plus de 200 mises à jour pour une app téléchargée plus de 300 millions de fois).

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.