Un mini-van Drive.ai, photo de Kaveh Waddell/Axios

Le projet Titan d’Apple va recevoir le renfort d’une douzaine d’ingénieurs spécialisés dans la conduite autonome. La Pomme vient en effet de confirmer le rachat de la startup californienne Drive.ai. Drive.ai s’était positionnée sur un créneau peu usuel : elle compait proposer des kits pour transformer des voitures classiques en voitures autonomes.

Apple achète Drive.ai, qui transforme des voitures classiques en voitures autonomes

Apple ne se serait positionné pour ce rachat que 3 semaines en arrière, ce qui fait de celui-ci une opération rondement menée. Le montant de cette dernière demeure inconnu, mais Axios l’estime voisin de 77 millions de dollars, loin de la valorisation théorique de l’entreprise, à 200 millions de dollars. Au moins 5 des douze ingénieurs de la startup rejoignent l’équipe des « projets spéciaux » de Cupertino.

Drive.ai va cesser d’exister ce vendredi, le sort de ses cadres reste inconnu.

Du renfort pour Titan, après des licenciements

Apple va donc recevoir du renfort d’ingénieurs spécialisés dans la conduite autonome. Apple a pourtant licencié 190 personnes affectées à son projet Titan, la plupart étant des ingénieurs, en février de cette année. Étaient concernés, 38 responsables de programmes d’ingénierie, 33 ingénieurs en matériel, 31 ingénieurs en conception de produits et 22 ingénieurs en logiciel sont concernés, soit 124 ingénieurs sur les 190 licenciés.

Drive.ai maintien une flotte de 14 véhicules de test en Californie, là où Apple en aligne une centaine. L’entreprise a licencié 90 salariés avant son rachat par Apple ; elle cherchait un repreneur depuis le mois de février.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.