À la veille de la rentrée, Apple semble décidée à solder quelques dossiers en cours : après le programme de « grading » de Siri, c’est au tour d’un autre sujet brulant d’être déminé par les équipes de Cupertino : le droit à réparation. La Pomme annonce qu’elle fournira désormais des pièces de réparation vérifiée aux réparateurs indépendants, et plus seulement au réseau des Apple Authorized Service Providers (AASP). Les indépendants doivent cependant remplir certaines conditions et être acceptés par Apple.

Apple fournira des pièces aux réparateurs indépendants US

« Apple fournira plus d’entreprises de réparation indépendantes – grandes ou petites – avec les mêmes pièces d’origine, outils, formation, manuels de réparation et diagnostics que ceux dont disposent ses fournisseurs de services autorisés Apple (AASP). Le programme est lancé aux États-Unis avec des projets d’expansion dans d’autres pays », précise la Pomme.

Pour l’occasion, Apple précise qu’elle compte plus de 5000 AASP dans son réseau.

Quelques conditions restent à remplir : « La participation au programme de réparation indépendant d’Apple est gratuite. Pour pouvoir bénéficier du nouveau programme, les entreprises doivent avoir un technicien certifié Apple capable d’effectuer les réparations. Le processus de certification est simple et gratuit ».

L’an dernier, Apple avait fait un premier pas vers l’assouplissement des conditions d’accès à ses pièces qui concernait 20 entreprises de réparation indépendantes situées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, lesquelles se voyaient fournir les pièces et formations requises par Apple.

Cependant, des questions demeurent en suspend concernant certaines pièces spécifiques, comme les blocs Touch ID, les puces T1 – T2, ou d’autres pièces spécifiques dont la sécurité est renforcée.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.