San Francisco, © Slice42

Les géants de la technologie californiens sont souvent mis en cause, à raison, à propos de la crise du logement en Californie. Le phénomène est connu : du fait de l’afflux d’employés à haut salaire, les prix de l’immobilier flambent, et les familles disposant d’un revenu plus modeste ne peuvent plus se loger, sinon à des tarifs prohibitifs, ou à des distances impraticables. Apple n’entend pas offrir le flan à la critique et annonce un programme doté de 2,5 milliards de dollars de budget pour lutter contre cette crise du logement à San Francisco et dans la la Silicon Valley.

Apple met de l’argent pour le logement

« Alors que les coûts grimpent en flèche pour les locataires et les acheteurs potentiels – et que la disponibilité de logements abordables ne suit pas la croissance de la région – des membres de la communauté tels que des enseignants, des pompiers, des premiers secours et des travailleurs des services sont de plus en plus souvent obligés de faire le choix difficile de quitter la communauté, qu’ils ont longtemps appelé « maison ». Près de 30 000 personnes ont quitté San Francisco entre avril et juin de cette année et l’accession à la propriété dans la région de la Baie de San Francisco est au plus bas depuis sept ans », explique Apple.

Tim Cook embraye : « Avant que le monde ne connaisse le nom de la Silicon Valley et bien avant de transporter la technologie actuelle dans nos poches, Apple a considéré cette région comme sa maison, et compris sa profonde responsabilité de s’assurer que l’endroit reste un endroit vivant, où les gens peuvent vivre, fonder une famille et contribuer à la communauté. Un logement abordable est synonyme de stabilité et de dignité, d’opportunités et de fierté », estime le CEO d’Apple.

La Pomme offre aussi des terrains

Apple met donc la main à son gigantesque portefeuille, avec 2,5 milliards de dollars mis sur la table sur deux ans pour :

  • 1 milliard pour un fonds de construction de logements abordables qui sera mis à disposition de l’État de Californie pour la construction de logements à bas coût ou coût modéré.
  • 1 milliard pour aider les particuliers à financer leur investissement. « Le fonds pour l’achat d’une première maison fournira aux acheteurs potentiels une aide financière et une aide au versement initial », précise la Pomme
  • 300 millions de dollars de terrain propriété d’Apple mis à disposition, autour de San José, pour construire des logements

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.